Pélargonium géranium des balcons
© istock

Tout savoir sur le pélargonium

De la même famille que le géranium avec lequel il ne faut pas le confondre, cet arbrisseau persistant, mais un peu frileux, n’a pas son pareil pour égayer les balcons, les terrasses et les jardins du printemps jusqu’aux premières gelées. Et en plus de cela, c’est une plante facile à cultiver ! Nous vous livrons tout sur cette plante qui se décline dans de nombreuses formes, couleurs et textures.

Présentation du pélargonium

Fiche descriptive :
Nom Scientifique Pélargonium
Famille Geraniaceae
Autre nom Géranium de balcon, roi des balcons
Ethymologie Nom dérivé du grec ancien « pelargos » qui signifie « cigogne » en référence au fruit de cette plante, qui évoque le bec de cet oiseau.
Origine Australie, Afrique du sud, Nouvelle-Zélande
Dimensions De 10 à 50 cm de haut en fonction des variétés
Couleur(s) des fleurs BlanchesRougesRoses clairesViolettes
Couleur(s) des feuilles Vertes clairesVertes foncées
Aspect des fleurs
Différentes en fonction des variétés : en coupe, en étoile, en entonnoir, etc.
Aspect des feuilles
Feuilles épaisses et duveteuses qui dégagent une odeur de citron, de pomme, de menthe, etc. lorsqu’elles sont froissées entre les doigts.
Type de plante Plante à fleurs
Végétation Vivace, Annuelle
Feuillage en hiver Persistant
Floraison
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Fiche culture :
Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Croissance Rapide
Exposition Soleil
Sol Riche,
Humidité Faible
Utilisation Bac, Bordure, Massif, Isolé, Couvre-sol
Multiplication Bouture
Maladie(s) et nuisible(s) Rouille (pustules jaunes), Pourriture des racines, Mouches blanches
1

Quelles lumière et exposition idéales pour le pélargonium ?

Le pélargonium étant une plante qui aime la chaleur et le soleil, les meilleurs emplacements sont ceux qui sont exposés au soleil. Plus le pélargonium pourra profiter du soleil, plus sa floraison sera généreuse. Dans le cas contraire, vous aurez plus de feuillage que de fleurs. Toutefois, certaines variétés peuvent s’accommoder d’un emplacement à la mi-ombre, comme le pélargonium lierre.

Quelle température idéale pour le pélargonium ?

De ses origines, le pélargonium a gardé une certaine frilosité.

  • Si vous cultivez vos pélargoniums en pot : Il sera nécessaire de les mettre à l’abri dans un local frais, sec, suffisamment éclairé et aéré avant les premières gelées. Il suffit alors de couper les tiges au ras du substrat.
  • Si vous cultivez vos pélargoniums en pleine terre et que vous vivez dans une région où les gelées sont fréquentes en hiver : ils risquent de ne pas survivre au froid et seront alors cultivés comme des plantes annuelles ou vous pouvez essayer de les transplanter dans des pots pour les mettre à l’abri en attendant le retour des beaux jours.

Arrosage du pélargonium

  • Pour les pélargoniums cultivés en pot, vous devez procéder à leur arrosage dès que la terre est sèche en surface. Il est important de maintenir le substrat humide, mais pas détrempé pour éviter le pourrissement des racines. Pensez toujours à bien vider la coupelle après l’arrosage. En hiver, comme le pélargonium est en dormance, vous pouvez réduire les arrosages.
  • Si vous cultivez votre pélargonium en pleine terre, il sera nécessaire de l’arroser régulièrement au début, le temps de la reprise de la plante. Une fois bien installée, cette plante supporte assez bien le manque d’eau.

Quels types de terre et de fertilisant pour le pélargonium ?

Terre

Le pélargonium se plaît dans une terre riche et drainée. Si la terre de votre jardin est lourde et dense, il faudra la mélanger avec du sable ou du gravier pour favoriser le drainage. Pour la culture en pot, vous pouvez utiliser un terreau spécial géranium ou de la terre de jardin.

Fertilisant

En pleine terre, il est possible d’utiliser de l’engrais naturel pour une floraison plus généreuse. Mais si vous cultivez votre pélargonium en pot, cet apport d’engrais est pratiquement obligatoire, car c’est une plante très gourmande, surtout pendant sa période de floraison.

Plantation du pélargonium

En pleine terre

Pour un plus bel effet, il est conseillé de planter les pélargoniums en groupe, à raison de 5 à 7 plants par mètre carré en espaçant les pieds de 20 cm environ. Procédez de la manière suivante :

  • Creusez un trou deux à trois fois plus grand que la motte.
  • Installez un lit de graviers au fond du trou pour favoriser le drainage.
  • Installez la plante dans le trou en veillant à ne pas trop l’enterrer.
  • Remplissez le trou de terre et, si vous en avez, de terreau de feuilles.
  • Tassez la terre, puis arrosez copieusement.

En pot

Il est courant de cultiver le pélargonium en pot ou en bac pour avoir la possibilité de le rentrer en hiver et de le conserver d’une année sur l’autre. Pour sa plantation, procédez ainsi :

  • Choisissez un pot ou un bac au fond percé et d’une taille adaptée à votre plante.
  • Au fond du contenant choisi, installez un lit assez épais de graviers ou de billes d’argile.
  • Installez votre plante.
  • Remplissez le pot de terreau pour plantes fleuries ou géraniums, ou d’un mélange de terre de jardin et de terreau.
  • Tassez, puis arrosez.

Comment multiplier le pélargonium ?

La meilleure option pour multiplier vos pélargoniums est de réaliser des boutures pendant l’été ou le printemps. C’est une opération assez simple :

  • Choisissez un plant en bonne santé.
  • Sur ce plant, coupez une tige d’une vingtaine de centimètres. Il faut qu’il y ait au maximum 5 feuilles.
  • Éliminez les feuilles pour ne garder que les plus petites situées à l’extrémité.
  • Plantez la tige dans un petit pot rempli de terreau. Enfoncez-la sur 5 à 10 centimètres de profondeur.
  • Tassez et arrosez avant d’installer votre pot à la mi-ombre.
  • Veillez ensuite à procéder à des arrosages réguliers. L’enracinement prendra environ un mois.

Comment tailler le pélargonium ?

Afin d’encourager une croissance compacte et une belle floraison, il est nécessaire de tailler régulièrement votre pélargonium. Vous pouvez le tailler à différentes périodes :

  • Au début du printemps lorsque la plante montre des reprises.
  • Au printemps, pour favoriser la ramification et avoir un pélargonium plus dense, vous pouvez supprimer les premiers boutons floraux en pinçant l’extrémité des jeunes tiges.
  • À tout moment, vous pouvez couper les tiges les plus longues ou trop fines au-dessus d’un nœud.

L’entretien du pélargonium

Il s’agit d’une plante qui ne nécessite que peu de soins. Cela se résume à éliminer régulièrement les fleurs fanées et les feuilles qui ont jauni. Vous favoriserez ainsi l’apparition de nouvelles fleurs et prolongerez la floraison.

Espèces et variétés du genre Pélargonium : il en existe un grand nombre

Le genre Pélargonium regroupe environ 230 espèces et 1 000 variétés. En effet, de nombreux cultivars et hybrides ont été obtenus à partir de certaines espèces de pélargoniums telles que :

  • Pelargonium grandiflorum ;
  • Pelargonium graveolens ;
  • Pelargonium fragrans ;
  • Pelargonium peltatum ;
  • etc.

La plupart des cultivars peuvent être répartis en 4 groupes principaux : les pélargoniums lierres, les pélargoniums zonales, les pélargoniums « Régals » et les pélargoniums odorants.

Les 4 points à retenir sur le pélargonium

  • Cette plante ne supporte pas les températures négatives et devra être protégée pour être conservée d’une année sur l’autre.
  • Facile de culture, elle ne nécessite que peu d’entretien et offrira de magnifiques fleurs du printemps jusqu’aux premières gelées même aux jardiniers débutants.
  • Cette plante se décline en de nombreuses variétés au rendu différent. Vous êtes sûr de trouver celle qui répond à vos goûts et à l’effet souhaité.
  • Le feuillage odorant du pélargonium présente l’avantage d’éloigner les moustiques.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Tout savoir sur le pélargonium

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires