Air trop sec : comment humidifier une maison ?

Si, dans un logement, une humidité trop importante peut engendrer un certain nombre de problématiques, ce n’est pas mieux lorsque l’air est trop sec. En effet, il peut alors être source de désagréments pour les habitants. C’est pourquoi il est nécessaire d’y remédier. Nous vous proposons de découvrir comment humidifier l’air de votre intérieur pour un meilleur confort.

Humidifier Air Maison
© istock

Pourquoi humidifier l’air de votre maison ?

On le sait, dans une habitation, l’humidité est néfaste aussi bien pour sa structure que pour ses habitants. Néanmoins, tout est question de dosage. En effet, si une maison trop humide peut être responsable de divers désagréments, il en va de même pour une maison dont l’air est trop sec. Les habitants peuvent alors souffrir de maux de tête ou de maux de gorge, avoir le nez trop sec ou bouché, la bouche sèche, les lèvres gercées, la peau sèche, etc., sans vraiment en comprendre la cause.

Ainsi, les professionnels estiment que le taux d’humidité doit se situer entre 50 et 60 % en été et 30 % en hiver. De plus, une hygrométrie en dessous de 30 % a tendance à favoriser la propagation de certains virus. Pour un meilleur confort, mais aussi pour la santé des habitants du logement, il est donc important d’en surveiller le taux d’humidité.

Reconnaître un air trop sec

Dans un logement neuf ou rénové, l’air peut être trop sec à cause d’une isolation très performante qui emprisonne trop bien la chaleur et empêche la circulation d’air ou pas assez performante, c’est-à-dire qui laisse passer de l’air froid, or celui-ci au contact de la chaleur élimine l’humidité, c’est le principe de l’humidité relative. Quel que soit le logement, l’air sec est également entretenu en hiver, lorsque le chauffage tourne à plein régime.

Si, dans votre logement, l’air est trop sec, voici ce que vous pouvez constater :

  • des signes sur les personnes qui y vivent, comme des rhinites, des saignements de nez, la gorge sèche, la peau qui tire, etc. ;
  • si vous possédez du mobilier en bois, des fissures peuvent apparaître ;
  • les instruments de musique auront tendance à se désaccorder ;
  • de la même façon, des fissures peuvent se former dans le plâtres des murs ou des plafonds ;
  • Si vous avez des enfants ou un nourrisson, dans la mesure où ils sont plus sensibles à un air trop sec, vous pouvez alors constater qu’ils respirent plus difficilement, que leur nez est sec ou qu’ils toussent fréquemment. Ils auront également tendance à tomber malades plus souvent.

Augmenter l’humidité

Ci-dessous, vous trouverez différentes solutions pour augmenter l’humidité dans votre intérieur.

Adopter de bonnes habitudes

Pour arriver à un air moins sec à l’intérieur de votre logement, il convient de prendre certaines bonnes habitudes au quotidien :

  • Veillez à ne jamais excéder une température de 21° et baissez le chauffage durant la nuit. Le chauffage ayant tendance à assécher l’air, chauffez votre intérieur avec modération.
  • Aérez chaque jour votre maison pour maintenir un bon taux d’hygrométrie.
  • Procédez au dépoussiérage des surfaces régulièrement en utilisant un chiffon humide. En effet, une forte concentration de poussière donne la sensation d’un air ambiant plus sec. Par la même occasion, vous réduirez la concentration de substances irritantes dans l’air.
  • Évitez de fumer à l’intérieur de votre logement.
  • Il est recommandé d’installer une VMC.

Utiliser un humidificateur d’air

Si l’air est trop sec chez vous, vous pouvez utiliser un humidificateur d’air. Il se décline dans différents modèles qui vont permettre d’humidifier l’air d’une pièce. Parmi ceux-ci :

  • les humidificateurs à ultrasons : les ultrasons vont décomposer l’eau pour créer une brume qui va permettre d’hydrater l’air.
  • les humidificateurs à vapeur chaude : un peu plus énergivores, ils permettent de porter de l’eau à ébullition, celle-ci va alors rejeter de la vapeur qui augmente l’humidité de l’air ambiant.
  • les humidificateurs par évaporation : ils aspirent de l’air qui traverse ensuite des filtres d’humification. C’est une solution plus naturelle qui permet d’augmenter l’humidité de l’air tout en le purifiant des particules, comme le pollen ou la poussière, présentes dans la pièce.

Découvrir les techniques maison

Si vous ne voulez pas investir dans un humidificateur, différentes astuces peuvent vous permettre d’arriver au même résultat au quotidien.

Avec une casserole

Vous pouvez ainsi remplir une casserole avec de l’eau et la faire bouillir. La vapeur qui va inévitablement se former va se propager dans la pièce. Vous pouvez en profiter pour faire cuire des aliments ou, si vous n’avez pas d’enfant de moins de 6 ans, ajouter quelques gouttes d’huile essentielle pour parfumer votre intérieur.

Vapeur Eau Casserole
© istock

Avec du linge mouillé

Une autre solution consiste à suspendre des serviettes mouillées à proximité de vos radiateurs. De la même façon, vous pouvez étendre votre linge dans la maison pour augmenter l’humidité. Bien qu’efficace, cette solution n’est certes pas très esthétique ni très pratique au quotidien. En hiver, si vous n’avez pas d’autre solution pour faire sécher votre linge, vous avez au moins la consolation de vous dire que vous contribuez à l’humidification de l’air ! Le repassage va également créer de la vapeur et donc, de l’humidité dans la pièce dans laquelle vous repassez.

Avec des plantes

Pour humidifier l’air naturellement, invitez des plantes dans votre intérieur. Vous pouvez ainsi opter pour des plantes dépolluantes, mais dans tous les cas, elles doivent être adaptées à la luminosité de votre intérieur, etc. pour pouvoir se développer au mieux. Les feuilles des plantes vont alors restituer de la vapeur d’eau. Si l’effet est moins important qu’avec un humidificateur d’air, c’est une technique qui reste efficace et qui est très esthétique. Si vous n’avez pas la main verte, optez pour des plantes résistantes.

Avec un récipient d’eau

Vous pouvez tout simplement placer un récipient d’eau dans la pièce, idéalement à proximité d’une source de chaleur. En s'évaporant, l’eau va alors générer de l’humidité. Vous pouvez aussi installer un saturateur sur le radiateur. Ce petit réservoir en inox ou en céramique est à remplir d’eau et à fixer au radiateur.

Avec du citron et de la menthe

Pour remplacer les huiles essentielles, vous pouvez tester la recette suivante :

  • Faites bouillir 3 litres d’eau avec de la menthe fraîche pendant environ une demi-heure à couvert.
  • Filtrez.
  • Dans le mélange obtenu, pressez le jus d’un citron vert.
  • Répartissez le mélange dans des coupelles ou autres récipients et installez-les à proximité de vos radiateurs.
  • L’effet sur votre respiration est immédiat.

Avec de la sauge à la camomille et de la mélisse

Voici une autre recette à tenter :

  • Faire bouillir 3 litres d’eau auxquels vous ajoutez 4 cuillères à soupe de sauge à la camomille et 4 cuillères à soupe de mélisse.
  • Laissez chauffer durant 30 minutes à couvert.
  • Filtrez.
  • Vous pouvez verser cette infusion dans différents récipients à installer à proximité de vos radiateurs ou immerger une serviette dans ce mélange et la suspendre ensuite à proximité d’une source de chaleur.

Avec des aiguilles de pin

Voici comment les utiliser :

  • Faites bouillir 3 litres d’eau dans lequel vous ajouterez 5 cuillères à soupe d’aiguilles de pin ou de sapin.
  • Laissez chauffer pendant une demi-heure.
  • Filtrez le mélange.
  • Répartissez le mélange dans des coupelles ou autres récipients et installez-les à proximité de vos radiateurs.

En cuisinant

En plus de parfumer l’air de la pièce, cette astuce gourmande permet aussi d’évacuer l’air sec de la pièce. Par exemple, faites cuire une compote de pomme à feu doux avec un peu de cannelle et des clous de girofle.

Laisser l’air humide circuler

Pour augmenter le taux d’humidité de votre intérieur, laissez la porte de votre salle de bain ouverte lorsque vous la quittez. L’air humide pourra ainsi se propager dans l’ensemble de votre maison, ce qui sera bénéfique pour les pièces dans lesquelles l'air est trop sec, mais aussi pour votre salle de bain où l’air a toujours tendance à être trop humide.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Air trop sec : comment humidifier une maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires