Comment accrocher un tableau lourd ?

Un tableau est considéré comme lourd dès lors que son poids est supérieur à 9 kg. Il nécessite alors un système d’accrochage spécifique qui assurera une fixation solide. Sans cela, votre tableau risque de chuter et il peut, par la même occasion, arracher le pan de mur dans lequel il était fixé, voire endommager le sol au moment du choc. Il est donc préférable de le fixer avec soin pour éviter tout problème. Nous vous proposons donc de découvrir comment procéder.

Accrocher Tableau Lourd
© istock

Avant de fixer un tableau

Avant de vous lancer dans la fixation de votre tableau, certaines étapes sont nécessaires pour savoir comment bien procéder en fonction de votre situation.

Connaître le poids du tableau

Ce que vous souhaitez fixer peut être un tableau, mais également un miroir. Dans tous les cas, la première étape consiste à peser votre objet de décoration. En effet, son poids déterminera de quelle manière vous allez devoir l’accrocher et avec quelles attaches. Il vous suffit donc de le peser à l'aide de votre pèse personne.

  • Les tableaux de moins de 5 kilogrammes sont considérés comme légers.
  • Les tableaux qui pèsent entre 5 et 9 kilogrammes sont considérés comme de poids moyen.
  • Les tableaux qui pèsent plus de 9 kilogrammes sont considérés comme lourds.

Au moment de choisir le système de fixation, assurez-vous que la charge qu’il supporte est adaptée au poids de votre tableau. Cela est généralement précisé sur l’emballage.

Connaître la nature du mur

Un autre critère qui jouera un rôle important dans la solidité de la fixation de votre tableau est la nature du mur. Est-ce qu’il s’agit de placo, de briques, de béton, etc. ?

Si vous possédez une maison moderne, il y a de grandes chances pour que les cloisons soient en placo. Les murs porteurs, quant à eux, sont plus durs et il peut être plus difficile de fixer quelque chose dedans. Cependant, avec le matériel adéquat et les bons systèmes d’attache, vous pourrez malgré tout installer votre tableau ou votre miroir.

Choisir l’endroit où fixer le tableau

Avant de vous lancer, prenez le temps de choisir avec précision l’emplacement de votre tableau pour éviter de transformer votre mur en gruyère. D’une façon générale, veillez à le placer à hauteur des yeux et bien parallèle au sol. Il est possible d’utiliser un niveau pour être certain de ne pas faire d’impair. Tracez sur votre mur, avec un crayon ou un ruban adhésif, la ligne qui correspond au haut de votre tableau ou miroir.

Marquer les points d’ancrage

Une fois que vous savez où vous souhaitez installer votre tableau, il convient de procéder avec précision au marquage du ou des points d’ancrage. L’emplacement de ce point doit parfois être déterminé en fonction du système d’attache :

  • dans le cas d’une ficelle au dos de l’objet à accrocher : il faut tirer sur celle-ci pour connaître sa hauteur une fois qu’elle est en tension. Mesurez alors la distance du point le plus haut de la ficelle au bord supérieur du cadre que vous avez marqué sur votre mur dans l’étape précédente. Reportez cette mesure sur le mur depuis le ruban adhésif ou le trait qui symbolise l’endroit où doit arriver le point le plus haut du tableau. Vous obtenez ainsi votre point d’ancrage. C’est à cet endroit que vous installerez votre attache.
  • dans le cas d’un anneau en D ou d’un autre système d’accrochage : là encore, vous devez mesurer la distance qui sépare le haut de l’attache au haut du tableau. Puis vous devez la reporter sur le mur pour connaître l’endroit où percer afin que votre tableau soit à la hauteur souhaitée.

Il est également possible d’avoir recours à un second point d’ancrage. Ainsi, votre fixation sera encore plus solide. Plus les deux points d’ancrage sont éloignés, plus la solidité de la fixation est grande.

Accrocher Tableau
© istock

Fixer le tableau sur du plâtre ou du placoplâtre

Si votre mur est en placoplâtre ou en plâtre, vous devez, dans un premier temps, repérer les montants. En fixant le tableau dans l’un de ceux-ci, vous assurerez la solidité de votre fixation. Pour les repérer, vous pouvez soit vous aider d’un détecteur de montant que l’on trouve en magasin de bricolage, soit en tapant dessus : le son est alors plus creux à cet endroit. Dès lors que vous avez repéré un montant, sachez que les montants sont généralement placés à 40 cm les uns des autres. Dans un mur en plâtre, les montants sont plus difficiles à repérer.

Il est possible que votre tableau mesure plus de 40 cm de long ou que les montants présentent un espacement supérieur. Dans ce cas, si votre tableau compte deux attaches, vous pouvez fixer au mur un tasseau de bois qui permettra d’installer le tableau solidement. Le mieux est de le visser dans au moins deux montants. Il suffit ensuite de fixer le tableau dans le tasseau dans lequel vous aurez installé vos systèmes d’accrochage.

Si votre tableau est moins long, vous devez alors utiliser un support de montage à installer sur un seul montant. Il est préférable d’opter pour un système qui permet plusieurs points de fixation le long du montant.

Quel support de montage choisir pour un tableau lourd ?

Les supports de montage classiques acceptent une charge jusqu’à 10 kilos et ceux avec deux trous, jusqu'à 20 kilos. Mieux vaut, malgré tout, éviter de les charger avec le poids maximum. Ils sont donc souvent suffisants et peuvent être posés assez simplement sans trop endommager votre mur. Dans un mur en plâtre, ils seront fixés à l’aide de chevilles et de vis en nombre suffisant.

Les chevilles d’ancrage

Les chevilles d’ancrage sont à installer dans le mur. Il en existe différentes à choisir en fonction de la nature de votre mur et du poids de votre tableau.

  • Les chevilles Molly s’ouvrent une fois dans le mur (adaptées au placoplâtre).
  • Les chevilles en plastique gonflent lorsque l’on insère la vis ( adaptées au placoplâtre).
  • Les chevilles à placoplâtre supportent des charges importantes, car lorsque vous insérez la vis, les pièces métalliques s’écartent et viennent s’agripper derrière le mur.
  • Les chevilles classiques sont plus adhérentes (adaptées au mur en plâtre).
  • La cheville papillon, quant à elle, fonctionne avec un système de ressort qui lui permet de supporter des poids importants. Pour l’installer, il faut percer un trou plus large.

Astuces

Pour fixer un tableau dans un mur en mortier, en briques ou en carreaux de céramique, choisissez une mèche adaptée pour percer, puis fixez votre tableau comme si c’était un mur en plâtre.

Les murs en céramique peuvent être glissants, pour maintenir votre mèche en place, vous pouvez coller un morceau de ruban adhésif là où vous souhaitez percer.

Une fois installé, votre tableau glisse ou penche et vous n’arrivez pas à répartir son poids ? De sorte à ce que cela n’arrive plus, retirez-le et placez des tampons en plastique à chaque coin : il tiendra droit.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment accrocher un tableau lourd ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires