DIY : I Make signe une première levée de fonds

En ces périodes de troubles, le Do It Yourself est encore plus mis en avant. Cette tendance avait déjà commencé bien avant le confinement, mais depuis, on constate une progression importante du « faire soi-même ». Ainsi, la nouvelle place de marché ou marketplace I Make a vu son activité exploser durant le confinement. Grâce à ses résultats, elle a bouclé, fin juin, sa première levée de fonds sans la moindre difficulté.

Minutes Maison Publié le 20/07/20 à 17:30
Diy I Make Levee De Fonds
© istock

I Make

I Make est donc une marketplace qui propose environ 50 000 articles de diverses marques permettant de fabriquer soi-même ses vêtements, sa décoration, ses cosmétiques, etc.. Les thèmes sont très variés et les possibilités nombreuses. En échange de la mise en vente de ces produits, la plateforme récupère une commission de 20 % sur chaque achat réalisé sur le site. Pendant que la France était paralysée par le confinement, la marketplace a vu ses ventes se multiplier. Alors que de nombreuses nouvelles entreprises n’ont pas résisté à cette mise à l’arrêt de la France, I Make, qui n’existe que depuis Septembre 2019, a fait une grande avancée.

Une levée de fonds de 1,5 millions d’euros

I Make souhaite booster son développement afin de devenir la marketplace de référence de l’univers du DIY. Pour cela, elle a sollicité différents investisseurs comme Eutopia, Kima Venture, etc.. Ils ont estimé que l’entreprise disposait d’un projet qui fait sens dans la situation actuelle et ont donc décidé de la soutenir I Make dans son développement. Grâce à ces fonds, la start-up va pouvoir proposer de nouvelles marques et enrichir son catalogue de références disponibles. Le nombre d’employés va également augmenter. C’est une dizaine de personnes supplémentaires qui vont travailler pour la plateforme du DIY. Le site va également s’étoffer. Il y aura plus de vidéos, plus de photos et plus de textes. Et pour cause, il a été constaté que les contenus comme les vidéos disponibles sur Instagram étaient facilement partagés et qu’elles génèrent un nombre de ventes important. D’ailleurs, pendant le confinement, ils ont proposé en live une cinquantaine de tutoriels sur différentes réalisations. Ces petites vidéos ont généré quasiment la moitié des achats et ont apporté un supplément de trafic sur la plateforme. Nul doute que I Make peut être comparé à un bébé que l’on va voir rapidement grandir au cours de ces prochaines semaines.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à DIY : I Make signe une première levée de fonds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.