puceron vert du pêcher et pêche sur l'arbre
© Wikipedia © istock

Insecte nuisible : comment se débarrasser du puceron vert du pêcher ?

On connaît bien ces petits insectes au corps mou, souvent sans ailes, qui vivent en colonies denses sur les feuilles et les pousses tendres. Celui qui nous intéresse ici est vert avec de longues antennes, un corps terminé par une courte queue flanquée, de chaque côté, de tubes ou cornicules.

Zoé Beaugrand Publié le 22/09/23 à 05:31
1

Le puceron vert du pêcher : un insecte qui fait des dégâts

Les pucerons piquent les feuilles ou l'extrémité des rameaux et sucent le contenu des cellules et la sève. Ils réduisent la vigueur de la plante, provoquent des crispations, un jaunissement des feuilles et transmettent parfois des maladies à virus. Les parties colonisées sont souvent recouvertes d'un enduit noir de suie dû à la prolifération de champignons (les fumagines) qui se développent sur le liquide sucré ou miellat rejeté par ces animaux.

Quelles sont les autres espèces de pucerons qui peuvent attaquer les arbres fruitiers ?

  • Le puceron vert du pêcher n'est pas le seul puceron qui peut s'attaquer aux arbres fruitiers. Il existe d'autres espèces de pucerons qui peuvent causer des dégâts similaires ou différents, selon la plante hôte et la période de l'année. Parmi les plus courantes, on peut citer :
  • Le puceron cendré du pommier, qui est gris avec des cornicules noires, et qui provoque un enroulement et un dessèchement des feuilles ;
  • Le puceron noir du cerisier, qui est noir avec des cornicules courtes, et qui entraîne une déformation et une chute des feuilles ;
  • Le puceron vert du prunier, qui est vert clair avec des cornicules longues, et qui induit un affaiblissement et un ralentissement de la croissance des arbres ;
  • Le puceron lanigère du pommier, qui est brun violacé avec des filaments cireux blancs, et qui forme des manchons cotonneux sur les rameaux.

Le mode de vie des pucerons de pêcher

Les pucerons représentent une grande quantité d'espèces souvent inféodées à une plante déterminée.

C'est à l'état d'œuf que la plupart passent l'hiver ; de cet œuf éclos au printemps une femelle dite « fondatrice » qui, sans accouplement, donnera directement naissance, par viviparité, à de jeunes pucerons évoluant en individus ailés ou non. En raison de la rapidité de leur développement et de leur grande fécondité, on assiste parfois à des pullulations importantes. À l'automne apparaissent des individus sexués qui s'accouplent et pondent des « œufs d'hiver ».

L'espèce représentée pond ses œufs sur pêchers et nectariniers, puis les ailées émigrent sur de nombreuses plantes (chou, pomme de terre, tomate, dalhia...).

Comment s’en débarrasser ?

Les pucerons ont un grand nombre d'ennemis naturels. C'est la raison pour laquelle il faut éviter les traitements chimiques inconsidérés. Cependant, si les pullulations sont importantes on peut utiliser un des nombreux produits commerciaux, dit « aphicides », commme les pyréthrinoïdes (Décis...), malathion (Malixol, Malatox...), pyrimicarbe, etc

Comment prévenir l'infestation des pucerons verts du pêcher ?

Il existe plusieurs méthodes préventives pour éviter l'infestation des pucerons verts du pêcher, notamment :

  • Tailler régulièrement les branches mortes ou blessées, qui sont des portes d'entrée pour les pucerons ;
  •  Favoriser la biodiversité au verger, en plantant des fleurs qui attirent les insectes auxiliaires (coccinelles, syrphes, chrysopes...), qui se nourrissent des pucerons ;
  • Pulvériser du purin d'ortie ou de prêle sur les arbres au printemps et à l'automne, pour renforcer leur résistance aux maladies et aux ravageurs ;
  • Éviter les excès d'azote, qui favorisent le développement des pousses tendres appréciées par les pucerons ;
  • Installer des bandes de glu autour du tronc, pour empêcher la remontée des fourmis qui transportent les pucerons.
Zoe Beaugrand

Zoé, rédactrice passionnée par le jardinage et l'aménagement extérieur. À travers mes mots, je tente de transformer chaque coin de verdure en une histoire. Écrire, pour moi, c'est semer des graines d'inspiration.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Insecte nuisible : comment se débarrasser du puceron vert du pêcher ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires