Parquet qui gonfle : pourquoi et que faire ?

Lorsque vous constatez un défaut sur votre plancher, qu’il soit récent ou plus ancien, cela est synonyme d’un problème. Par exemple, lorsque votre parquet gondole, pour pouvoir y remédier, il est nécessaire d’en déterminer la cause, puis il faudra procéder à la réparation nécessaire. Nous vous proposons donc de découvrir ce qui peut expliquer que votre parquet gonfle et ce qu’il faut faire dans ce cas.

Parquet Qui Gonfle Pourquoi
© istock

Pourquoi votre parquet se déforme ?

Votre parquet peut se déformer pour différentes raisons. Pour bien comprendre, il ne faut pas oublier que le bois est un matériau vivant qui, dans un environnement très sec, va se rétracter et des espaces peuvent alors se créer entre les lames, alors que dans un environnement humide, il va se dilater, ce qui peut se manifester par un gondolement de la surface ou des lames qui se soulèvent.

Lorsque la déformation de votre parquet entre dans cette dernière catégorie, cela peut être le signe d’un problème d’humidité dans la pièce dans laquelle il est installé ou d’une erreur au moment de la pose :

  • Problème d’humidité : le bois étant un matériau vivant, comme dit précédemment, sa densité varie en fonction du taux d’humidité de la pièce. Par conséquent, s’il est installé dans une pièce très humide, il va absorber l’eau présente dans l’air et gonfler. Ce problème d’humidité peut être dû à plusieurs facteurs parmi lesquels :
    1. un problème d’aération de la pièce, qui peut être résolu avec l’installation d’une VMC.
    2. un dégât des eaux au cours duquel le parquet a été abondamment mouillé. Dans ce cas, la rapidité d’intervention a un impact sur l’ampleur de l’endommagement du parquet, mais si l’eau a réussi à s’infiltrer entre les lames, le bois va l’absorber.
  • Problème au moment de la pose : lorsque l’on entreprend de poser un parquet, il est important de bien préparer le chantier, mais aussi de respecter certaines règles :
    1. dans la pièce concernée, la température doit être comprise entre 15° et 30° ;
    2. après avoir acheté le parquet, il est impératif de le laisser à plat dans la pièce dans laquelle il sera installé pendant au moins 48 heures avant la pose. Cela lui permettra de s’acclimater et de se dilater naturellement avant d’être posé ;
    3. un joint de dilatation doit être ménagé entre les murs et les lames pour permettre au bois de se dilater sans se déformer.
  • Problème du choix de l’essence du bois : eh oui, certaines essences de bois se caractérisent par une meilleure résistance à l’humidité. C’est le cas du teck ou des bois exotiques qui profitent d’une meilleure stabilité sous l’effet de l’humidité. Ils seront ainsi adaptés à des pièces humides, comme la salle de bain.

Comment réparer un parquet qui gonfle ?

Pour réparer un parquet qui gonfle, il est nécessaire de comprendre d’où vient le problème. Dans certains cas, il sera nécessaire de commencer par résoudre ce problème avant de réparer votre parquet à proprement parler. Si nécessaire, faites appel à un professionnel.

Sécher le parquet

Si vous avez été victime d’une fuite d’eau qui a atteint le parquet, il est nécessaire de le sécher en totalité. En ne laissant pas le temps au bois d’absorber l’eau, vous pouvez arriver à l’empêcher de gonfler. Dans le cas d’une fuite d’eau, voici comment procéder :

  • Coupez l’eau immédiatement, le temps de résoudre ce problème de fuite.
  • Une fois l’eau coupée, vous devez retirer un maximum d’eau du parquet à l’aide d’une serpillière ou d’une éponge. Pensez à vous équiper d’un seau ou d’une bassine pour essorer votre serpillière au fur et à mesure.
  • Pour faciliter le séchage, veillez à aérer votre logement aussi longtemps que nécessaire. Si la configuration de votre logement le permet, n’hésitez pas à créer un courant d’air.
  • Pour aider, vous pouvez également chauffer la pièce et installer des déshumidificateurs d’air.

Tout ceci vous permettra de retrouver rapidement un environnement plus sec. Une fois le bois sec, vous pourrez contrôler son état. Il est possible qu’il ait repris son aspect d’origine, mais si des lames sont trop endommagées, il sera nécessaire de les remplacer.

Poser Parquet
© istock

Respecter les espaces de dilatation

Si votre parquet se met à gondoler et que vous constatez que le jour entre le mur et le bord des lames n’existe plus, il peut s’agir d’un problème d’espace de dilatation. En effet, au moment de la pose, il est nécessaire de laisser un espace vide entre le mur et les lames pour permettre au bois de se dilater en fonction du taux d’humidité de la pièce. Si votre parquet ne bénéficie pas d’un espace suffisant pour s’adapter aux variations et qu’il a atteint les murs, sous la pression, les lames vont se soulever. Dans les paragraphes suivants, nous vous expliquons les différentes étapes pour remédier à ce problème.

Couper les lames

Le seul remède à ce problème est de découper les lames qui touchent les murs à l’aide d’une scie oscillante ou d’un couteau à bois de manière à recréer un espace de dilatation. Pour ce faire :

  • Si vous aviez mis des plinthes, il est nécessaire de les retirer au préalable.
  • Marquez ensuite les endroits où vous devez couper.
  • À l’aide de l’outil de votre choix, coupez les lames en suivant les repères que vous avez tracés. Vous pouvez réaliser vos découpes progressivement pour pouvoir dégager le parquet au fur et à mesure.

Remettre les plinthes

Dès que vous aurez restauré un espace de dilatation, vous allez constater que votre parquet se remet à plat. Si ce n’est pas le cas, vérifiez que vous avez bien coupé chacune des lames qui avaient besoin d’être rétrécies. Si vous remarquez qu’une lame touche encore le mur, une nouvelle coupe sera nécessaire.

Patientez jusqu’à ce que votre parquet retrouve sa forme initiale avant de réinstaller les plinthes et de remettre les meubles dans la pièce. Même si vous en avez fortement envie, ne posez pas d’objets lourds sur les lames gondolées en pensant accélérer l’aplanissement, laissez-le se faire naturellement !

Poncer un parquet massif

Si vous avez un parquet massif, voici comment remédier au problème :

  • Si la déformation n’est pas trop importante, vous pouvez procéder à un ponçage léger. Il sera ensuite nécessaire de refaire la finition du parquet, ce qui peut s’avérer difficile si celui-ci est teinté.
  • Si la déformation est importante et que vous avez opté pour un parquet avec des chanfreins, vous pouvez procéder à un ponçage à blanc. Cela permet de retirer entre 1 à 2 mm de bois, ce qui correspond à la profondeur d’un chanfrein initial. La déformation sera alors éliminée et il sera nécessaire ensuite d’appliquer un vernis ou une huile.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Parquet qui gonfle : pourquoi et que faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires