Sèche-linge à condensation ou sèche-linge pompe à chaleur : quelles sont les différences ?

Vous souhaitez investir dans un sèche-linge pour ne plus avoir à étendre votre linge. En effet, vous en avez assez de votre étendoir à linge qui trône dans votre appartement ou dans votre maison lorsque vous ne pouvez pas étendre à l’extérieur. Alors, pour vous aider à bien choisir votre sèche-linge nous vous proposons de découvrir les différents modèles et ce qui les différencie.

Sèche Linge
© istock

Les différents types de sèche-linge

On distingue trois grands types de sèche-linge.

  • Le sèche linge à évacuation : il est équipé d’une résistance chauffante qui assure le séchage de votre linge. De l’air chaud et humide va être rejeté. Il faut donc installer une gaine d’évacuation pour guider cet air vers l’extérieur. Elle devra mesurer au moins 1,20 m et être placé au minimum à 30 cm du sol.
  • Le sèche-linge à condensation : il fonctionne également avec une résistance chauffante. Cependant, dans son cas, c’est en circuit fermé et il n’a donc pas besoin de gaine d’évacuation.
  • Le sèche-linge pompe à chaleur : il utilise l’air ambiant pour pouvoir sécher votre linge. Il est ainsi moins énergivore.

Le sèche-linge à condensation classique

Il tire son nom du fait de la technologie utilisée qui lui permet, en circuit fermé, de condenser la vapeur d’eau : l’air extérieur est aspiré et guidé vers un condenseur qu’il refroidit, puis il est chauffé à environ 80° C par une résistance avant d’être rejeté dans le tambour du sèche-linge pour absorber l’humidité du linge pendant le temps de séchage réglé. Cet air chargé d’humidité est ensuite renvoyé dans le condenseur où il devient de l’eau qui va ensuite être récupérée dans un bac. Celui-ci doit être vidé régulièrement. Certains modèles sont équipés d’un système d’évacuation, l’eau est alors rejetée par le biais d’un tuyau d’évacuation. Les filtres et le condenseur doivent être nettoyés de façon régulière. On trouve ce type de sèche-linge à partir de 299 € et jusqu’à 2 299 € pour les modèles les plus performants.

Si l’on ne choisit pas un modèle de classe A+, voire A++, ce type de système est un grand consommateur d’énergie. En optant pour un modèle de classe A, votre consommation électrique annuelle sera inférieure à 250 kWh alors qu’avec un modèle premier prix qui affiche une classe B, elle sera de 500 kWh soit l’équivalent de 75 euros/an.

Ses avantages et ses inconvénients

Les avantages :

  • Ce type de sèche-linge peut être installé à peu près n’importe où puisqu'il ne nécessite pas de système d’évacuation. Il est tout de même préférable de privilégier une pièce suffisamment ventilée.

Les inconvénients :

  • Le prix de ces modèles est supérieur à celui des modèles de sèche-linge à évacuation.
  • Pour conserver toutes ses performances et durer dans le temps, il nécessite un entretien régulier. Pour ce faire, suivez les recommandations du fabricant, elles peuvent varier d’un modèle à un autre.
  • Le condenseur doit être performant pour permettre un bon séchage de votre linge et ne pas créer d’humidité dans la pièce où il se situe.
Sèche Linge à Condensation Ou Pompe à Chaleur
© istock

Le sèche-linge pompe à chaleur

Le sèche-linge pompe à chaleur fonctionne lui aussi en circuit fermé et grâce au système de condensation. La différence réside essentiellement dans le mode de chauffage de l’air : la résistance du sèche-linge à condensation est remplacée par une pompe à chaleur. Ce système permet la récupération d’énergie au moment de la condensation de l’humidité du linge et cette énergie est utilisée pour chauffer à environ 60° C, par le biais d’un compresseur, l’air sec renvoyé dans le tambour.

Ses avantages et inconvénients

Les avantages :

  • Du point de vue de la consommation énergétique, ce type de sèche-linge permet de faire de réelles économies. Sa consommation électrique va être jusqu’à 60 % inférieure à celle d’un modèle de sèche-linge classique de classe A.
  • Il peut être utilisé aisément puisqu’il ne nécessite pas l’installation d’un système d’évacuation.
  • Il permet un séchage à basse température. Ainsi, les vêtements sont préservés et ce, même pour les plus fragiles comme les lainages.

Les inconvénients :

  • Le prix à l’achat est plus important que pour un autre type de sèche-linge.
  • Il nécessite un entretien régulier. Néanmoins, on trouve des modèles dont le condensateur est autonettoyant pour vous éviter cette tâche.
  • Le cycle de séchage du linge est plus long qu’avec d’autres modèles de sèche-linge.

Récapitulatif des principales différences

Sèche-linge à condensation Sèche-linge pompe à chaleur
Présence d’une résistance énergivore Pas de résistance, mais un compresseur de pompe à chaleur
Température de séchage plus élevée : environ 80° C. Plus grande usure du linge Température de séchage moins élevée : environ 60° C. Meilleure protection du linge
Temps de séchage plus court du fait de la température plus élevée. La durée moyenne du séchage est d’environ 30 minutes de moins par rapport au sèche-linge pompe à chaleur. Temps de séchage plus long du fait de la température moins élevée. La durée moyenne du séchage est d’environ 30 minutes de plus par rapport au sèche-linge à condensation.
Consommation énergétique plus élevée. Il faut viser les modèles plus chers de la classe A pour gagner un peu en consommation. Consommation énergétique plus faible que celle de toutes les classes de sèche-linge à condensation.
Prix d’achat moins élevé : à partir de 299 € Prix d’achat plus élevé : à partir de 429 €

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Sèche-linge à condensation ou sèche-linge pompe à chaleur : quelles sont les différences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires