Comment diviser les perce-neiges ?

Ils se reproduisent par semi et finissent par former des touffes denses. Les diviser est un excellent moyen d’accroître leur vigueur. On vous explique tout en 6 étapes simples.

Zoé Beaugrand Publié le 15/05/24 à 17:17
perce neiges dans la nature et dans la neige
© istock

1. Relever une touffe des perce-neiges

Entre la floraison et le moment où le feuillage commence à jaunir, c'est-à-dire quand les perce-neiges sont encore en pleine végétation, déterrez une touffe à l'aide d’une fourche-bêche. Ils souffrent peu de ce déménagement, et reprennent plus vite et plus sûrement.

2. Diviser délicatement vos perce-neiges

Procédez à la main, touffe par touffe, en veillant à casser le moins de racines, jusqu'à obtenir des "bouquets" de 5 ou 6 fleurs.

Le plus simple est de conserver la terre autour des bulbes pour les replanter en l'état. Mais il est aussi possible de ne conserver que les bulbes les plus gros et les plus florifères.

3. Trouver la bonne place

Les perce-neiges aiment les sols riches en matières organiques, l'ombre ou la mi-ombre. Placez-les auprès d’hellébores ou de pulmonaires, au pied des arbustes et des haies dans des trous profonds de 7 à 70 cm au fond desquels vous aurez jeté une poignée de terreau de feuilles.

4 Replanter vos perce-neiges

Aussitôt les mottes divisées, replacez-les à la même profondeur qu'avant, soit sous environ 5 cm de terre. En sol léger et se desséchant vite, les perce- neiges, comme tous les bulbes de sous-bois, apprécient une plantation plus profonde, jusqu'à 7 ou 8 cm.

5. Tasser la terre

Tassez en surface tout d'abord et à la main, autour de chaque touffe puis, en profondeur, en arrosant au goulot. Il est inutile tâter les fleurs fanées mais indispensable de laisser le feuillage, même s’il commence à jaunir, afin qu'il accumule des réserves nutritives.

6. Pailler

Protégez vos perce-neiges sous une couche de feuilles mortes, surtout s'ils sont plantés en sol léger. Ce paillis leur garantira une humidité qui peut faire défaut au printemps et qui suffirait à condamner la floraison de l'année suivante. En finissant de se décomposer, il leur apportera en plus des éléments nutritifs dont ils sont friands.

Suivi et entretien après la division de vos perce-neiges

Après avoir suivi ces six étapes essentielles, pensez à surveiller la croissance et la santé de vos perce-neiges au cours des semaines suivant la division et la replantation.

Durant cette période :

  • Assurez-vous que le sol reste humide mais non saturé (un excès d'eau pourrait entraîner la pourriture des bulbes).
  • Si vous avez planté vos perce-neiges dans un endroit recevant trop de lumière directe du soleil ou si les conditions météorologiques s'avèrent plus chaudes que la normale, envisagez d'ajouter un ombrage temporaire pour protéger les jeunes pousses et favoriser une bonne reprise.
  • Enfin, ne soyez pas impatient si la floraison semble moins vigoureuse l'année suivant la division. Il est courant que les perce-neiges prennent une saison pour s'acclimater pleinement à leur nouvel emplacement avant de fleurir abondamment.
  • Continuez à apporter un soin régulier, notamment en enrichissant le sol avec du compost ou du terreau de feuilles en automne, pour soutenir leur développement et encourager une floraison spectaculaire les années suivantes. Le succès de ces délicates fleurs de début de saison réside dans la patience et l'attention portée à leur bien-être.
Zoe Beaugrand

Zoé, rédactrice passionnée par le jardinage et l'aménagement extérieur. À travers mes mots, je tente de transformer chaque coin de verdure en une histoire. Écrire, pour moi, c'est semer des graines d'inspiration.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment diviser les perce-neiges ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires