Comment négocier les frais d’agence ?

Si au cours du processus de vente, il est possible de négocier les frais d’agence avec votre agent immobilier, cela ne doit pas être fait de façon insistante ni excessive, au risque de perdre en qualité de service. Pour vous permettre de négocier correctement les frais d’agence, nous vous proposons de découvrir plus en détail ce qu’ils recouvrent, comment ils sont fixés, pourquoi ils varient d’une agence à l’autre. De cette façon, vous saurez dans quelles mesures les frais d’agence sont négociables et à quel moment.

Immobilier Achat
© istock

Que comprennent les frais d’agence ?

Lorsque le propriétaire d’un bien immobilier souhaite le vendre, il a la possibilité de faire appel à un agent immobilier. Et pour cause, bien que cette solution ait un coût, elle présente différents avantages qui vous feront gagner un temps précieux : une fois votre annonce publiée, vous n’êtes pas submergé par les appels, que ce soit ceux de potentiels acquéreurs ou ceux de démarcheurs, une présélection des acheteurs sérieux est faite, les visites sont gérées, etc.. Il est donc normal de payer pour le service rendu. Voici les services que l’agent immobilier va vous proposer :

  • une estimation de votre bien
  • des conseils pour la mise en vente, les diagnostics immobiliers qui doivent alors être réalisés ;
  • des conseils stratégiques ;
  • la réalisation des photos, puis la création et la diffusion de l’annonce immobilière par un maximum de moyens pour élargir vos possibilités ;
  • la prise de rendez-vous avec des acquéreurs potentiels sérieux ;
  • la réalisation des visites ;
  • apporter des réponses aux potentiels acquéreurs. Dans ce cadre-là, il peut donc avoir à se mettre en lien avec le service d’urbanisme pour savoir ce qu’il est possible de construire en extension à l’habitation et comment, selon les projets de ceux qui visitent.

Les frais d’agence vont alors couvrir deux sortes de dépenses :

  1. 70 à 90 % sont réservés au règlement des frais structurels, publicitaires, mais aussi à la rémunération en fixe du personnel ;
  2. 10 à 30 % serviront au versement de sa prime à l’agent qui a permis de conclure la vente.

Comment sont-ils fixés ?

L’agence immobilière a la possibilité de fixer librement sa commission. Elle peut ainsi opter pour une somme fixe ou un pourcentage sur le prix de vente fixé entre les vendeurs et les acquéreurs.

Les frais sont-ils les mêmes d’une agence à l’autre ?

Entre les différentes agences immobilières, on constate des écarts parfois très importants, pouvant aller du simple au triple. Cela s’explique par le fait que le montant des honoraires d’agence n’est soumis à aucune réglementation. Ils sont donc librement fixés par l’agence immobilière. Telle est la raison pour laquelle il est possible de constater des différences entre les honoraires. Même s’ils ne sont pas réglementés, ils doivent être affichés de manière claire et lisible.

D’une façon générale, les honoraires d’agence représentent entre 5 et 10 % du prix de vente du bien. Certaines agences immobilières déterminent le prix de leur commission en fonction de la fourchette de prix dans lequel se trouve le bien, d’autres pratiquent un pourcentage qui peut être dégressif selon la valeur du bien, etc.. On trouve de nouveaux acteurs immobiliers, qu’ils soient en ligne ou physiques, mais, généralement, les agences immobilières en ligne proposent des commissions fixes. Les honoraires sont alors nettement inférieurs que dans les agences immobilières et ne changent pas en fonction de la valeur du logement vendu.

Pourquoi les frais d’agence sont ils aussi élevés en France ?

Lors de l’achat d’un bien immobilier par le biais d’une agence immobilière, le coût que représentent les frais d’agence a un gros impact sur le montant du bien. En effet, en France ces honoraires sont très élevés et viennent s’ajouter aux frais de notaire. On est alors en droit de se demander pourquoi ils sont aussi élevés ? La première chose à signaler est que, pour recevoir sa commission, l’agence immobilière doit finaliser la vente soit être finalisée et l’acte authentique doit être signé. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’elle perçoit les honoraires en paiement de tous les services, tels que vus précédemment, qu’elle a rendus. Néanmoins, l’agence immobilière a aussi dans son portefeuille des biens qu’elle ne réussit pas à vendre et pour lequel, elle fournit des services. Ce peut être parce qu’une autre agence immobilière a conclu la vente, parce que la vente s’est conclue entre particuliers, etc.. Dans ces cas, l’effort fourni a été le même, mais l’agence ne percevra aucune commission pour ces biens. Le deuxième point est que la commission perçue va permettre à l’agent immobilier de percevoir une prime d’une valeur d’un peu moins du tiers de celle-ci, le reste sera utilisé pour le paiement de la communication, de la TVA, des frais fixes, mais aussi de la rémunération du reste du personnel non commissionné, etc..

Lorsque vous comparez les frais d’agence des différentes agences immobilières, veillez à prendre en considération la prestation qui est fournie en contrepartie.

Achat Immobilier
© istock

Les frais d’agence sont-ils négociables ?

Les frais d’agence sont négociables puisqu’ils sont librement fixés par l’agence immobilière et ne sont soumis à aucune réglementation. Néanmoins, pour permettre le paiement de tout ce que nous avons vu précédemment, les commissions ne pourront être négociées que dans une mesure raisonnable.

Quand faut-il les négocier ?

La négociation des frais d’agence peut être discutée avant même la signature du mandat de vente, un document sur lequel la commission est précisée, c’est donc le moment opportun pour en discuter. Néanmoins, en fonction du déroulement de la vente, vous avez la possibilité de négocier tout au long de son processus. Par exemple, si vous recevez une offre d’achat à un prix inférieur au prix de vente, il est possible de discuter avec l’agent immobilier pour trouver un équilibre qui vous permettra d’accepter cette offre. En faisant un effort sur ses honoraires, il vous permet de ne pas être le seul impacté par la baisse du prix de vente. Ce qui sera bénéfique pour tout le monde, tant que l’offre reste raisonnable.

Pourquoi faut-il faire attention à ne pas les négocier trop bas ?

Il peut être très tentant de négocier les frais d’agence, néanmoins, n’oubliez que c’est de la rémunération du professionnel dont il est question. Non seulement, tout travail mérite salaire, mais, outre cela, votre agent immobilier fera preuve d’une plus grande motivation s’il ne travaille pas pour rien ou presque. À trop négocier les honoraires, la vente de votre bien risque de ne plus être la priorité de l’agence. C’est pourquoi, pour le bon déroulement de la vente de votre logement, il est important de rester raisonnable.

Vente immobilière : est-ce à l’acheteur ou au vendeur de payer les frais d’agence ?

Les deux solutions sont vraies. Toutefois, le paiement doit être clairement identifié dans le mandat de vente. Si vous êtes le vendeur du bien et que vous faites appel à une agence immobilière, c’est alors vous qui devrez payer les honoraires, mais le prix de votre bien va être impacté par cette commission. Cela veut dire qu’indirectement, l’acquéreur aura également payé. Autrement dit, les frais d’agence incombent aux deux, quoi qu’il en soit.

L’agent immobilier peut-il baisser ses honoraires ?

Pour certains dossiers, la réglementation n’empêche en aucun cas un agent immobilier de pratiquer un rabais sur le montant de sa prestation. Néanmoins, il n’a pas le droit de réaliser des promotions par rapport à son barème affiché de façon systématique.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment négocier les frais d’agence ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires