Crise sanitaire : hausse des achats de piscine

La piscine est bien l’un des seuls secteurs à n’avoir pas été impacté par la crise sanitaire. Confinement aidant, les ventes de piscine ont fait un bond par rapport à l’année dernière. Il faut dire que le beau temps qui a été de la partie tout au long de ces longs mois a suscité des envies. L’année 2020 sera celle d’un bond considérable pour les professionnels de la piscine.

Minutes Maison Publié le 09/10/20 à 10:14
Acheter Piscine
© istock

La piscine : grande gagnante de l’effet confinement

Durant plus de deux mois, les Français ont eu l’occasion de redécouvrir leur habitat et même de l’améliorer en se lançant dans de grands ou petits projets. Les extérieurs, dont vous avez eu la chance de profiter si vous êtes propriétaire d’une maison, ne sont pas passés à la trappe. Pour plus de confort et un plaisir renouvelé, la piscine s’est imposée à bon nombre d’entre vous. Posséder cette bulle de bien-être chez soi, cela permet d'apporter une certaine douceur de vivre à votre foyer.

Beaucoup ayant choisi de faire l’impasse sur les vacances, ils leur ont préféré l’installation d’une piscine. De quoi transformer votre jardin en véritable lieu dédié au farniente et aux jeux aquatiques, à l’image de ce que vous recherchez au cours de vos vacances. Le nombre de demandes de devis a explosé de 50 %, une hausse jamais enregistrée, c’est ce que constate la plateforme Guide-piscine.fr. Contrairement à certains secteurs fortement touchés par des conditions sanitaires exceptionnelles, les pisciniers ont dû faire face à une sollicitation exponentielle.

Le retard d’activité des mois de mars et avril a largement été compensé en mai et juin. Fin juin, la progression en nombre de piscines vendues s’est élevée à 5.5 % et l'augmentation du chiffre d’affaires à 1.1 %, selon Gilles Mouchiroud, Président de la FPP. Une hausse qui va avoir pour effet de doper le marché de l’emploi dans ce secteur. Il regrette d’ailleurs le manque d’employés formés à l’installation de piscines. Il n’y a qu’une centaine de jeunes qui sont diplômés chaque année du Brevet professionnel des Métiers de la piscine. La formation étant assurée par 9 centres de formation en France.

Face à ce constat, le numéro 1 de la piscine enterrée, les piscines Desjoyaux, envisage d’ouvrir une école de formation de 50 à 100 apprentis pour les 168 concessionnaires du groupe.

La Piscine Creusée Offre Les Plus Belles Surfaces De Nage
© istock

Un secteur déjà en plein développement

La crise sanitaire a amplifié un développement qui s’était déjà amorcé en 2019, et la météo clémente et de plus en plus ensoleillée et chaude n’y est pas pour rien. La progression de l’année dernière en témoigne avec +6 % de ventes et + 11 % de chiffre d’affaires par rapport à 2018. 2020 sera la 5e année consécutive de hausse dans ce secteur. D’ici la fin de l’année, la France devrait flirter avec les 3 millions de piscines.

La fin de saison était plutôt engageante grâce notamment aux températures très douces du mois de septembre. Dès le mois d’avril, les professionnels ont senti le frémissement s’annoncer avec une accentuation des visites sur leurs sites Internet. Les projets ont ensuite été affinés parfois en visio, avant de passer au rendez-vous en face à face et aux commandes.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Crise sanitaire : hausse des achats de piscine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires