Plomberie : comment réparer les pannes les plus récurrentes ?

Dans un logement, il est capital de veiller au bon fonctionnement de ses installations de plomberie. Cela vous assure le confort et le bien-être. Toutefois, peu importe la qualité des composants installés, ils se dégradent au fil du temps à cause des intempéries. Une situation qui peut générer certaines pannes assez courantes.

Panne Plomberie
© istock

Plus votre réseau de plomberie est vétuste, plus le risque d’être régulièrement confronté à des pannes augmente ! Dans cet article, nous allons vous énoncer les problèmes de plomberie les plus fréquents et vous proposer quelques solutions de réparation.

Tuyauteries bouchées

Les conduits de vos installations de plomberie sont susceptibles de s’obstruer à cause l’accumulation de cheveux, de débris d’aliments ou d’autres déchets. Si c’est votre canalisation de douche ou de baignoire qui est bouchée, vous devez intervenir le plus vite possible. Pourquoi ? Car, cela peut provoquer des problèmes d’hygiène et de propreté. Avant tout, il vous faut identifier la cause de cet engorgement via un diagnostic minutieux de votre installation sanitaire. Sans cette étape, il vous sera impossible d’intervenir efficacement. Et pour y arriver, il faut s’équiper d’outils spéciaux que seuls les professionnels du domaine possèdent. Des entreprises comme https://www.etablissements-laroche.fr sont en mesure de vous aider à effectuer une recherche de bouchon efficace et à déboucher vos toilettes dans les meilleures conditions.

Certains particuliers recourent également à des méthodes de grand-mère comme :

  • le bicarbonate de soude ;
  • l’eau bouillante ou le liquide vaisselle ;
  • la ventouse…

Elles ne sont pas efficaces à 100 %, mais fonctionnent si le bouchon n'est pas trop important. Cependant dans le cas d’un sanibroyeur bouché, par exemple, ne cherchez jamais à faire les réparations vous-même. Vous pourriez endommager gravement le fonctionnement du moteur, ou vous blesser.

Bon à savoir : L’utilisation des produits chimiques est fortement déconseillée pour désobstruer les canalisations. Ils raccourcissent la durée de vie de ces derniers et compliquent la tâche au plombier.

Fuite au niveau du robinet ou des toilettes

Fuite Robinet
© istock

Il n’y a rien de plus désagréable qu’un robinet qui fuit. En effet, le bruit émis par la chute des gouttes d’eau est très désagréable. Mais ce n’est pas tout ! Sachez que les gouttes d’eau qui tombent toute la journée et toute la nuit du robinet peuvent considérablement alourdir votre facture d'eau. On estime que la fuite d’un robinet peut faire perdre 4 litres d'eau par heure, soit une consommation supplémentaire d'environ de 35 m3 par an (source : lefigaro.fr). De ce fait, votre facture d’eau va augmenter à la fin du mois, raison pour laquelle vous devez procéder à la réparation au plus vite.

En fonction de la cause, vous n’aurez pas forcément besoin d’appeler un professionnel. Par exemple, si la panne est due à l’entartrage (accumulation de calcaire), il vous suffit de démonter les éléments du robinet. Ensuite, vous les trempez pendant quelques heures dans du vinaigre blanc tiède. S’il y a des résidus plus tenaces, vous pouvez les frotter avec une brosse pour les éliminer. Mais si vous constatez que la résolution du problème dépasse vos compétences, ne forcez pas. vous risquez d'aggraver la situation.

A lire aussi : Comment déboucher des toilettes : 18 méthodes pour déboucher ses wc

Fuite au niveau d'une canalisation

Une canalisation d’eau qui fuit dans un mur ou dans le sol se révèle très souvent être symptomatique d’une canalisation cassée ou fissurée. Un problème qui peut arriver suite à un affaissement de la terre, une infiltration de racines, ou un accident pendant des travaux. Toutefois, généralement, les fuites surviennent sur des tuyauteries anciennes.

Lorsque la situation se présente, vous devez absolument réaliser la réparation du conduit qui fuit dans les plus brefs délais pour éviter une infiltration dans les murs, dans les fondations et une augmentation de la consommation d’eau. C’est une panne qui demande obligatoirement les compétences d'experts dans le domaine. Vous devez donc contacter un plombier qualifié. Celui-ci procèdera à un examen endoscopique (inspection par caméra) du tuyau pour détecter exactement l’emplacement de la fuite, sa cause et également l’importance des dégâts. Cette technique permet une localisation précise de l’anomalie sur le réseau et évite de devoir creuser n’importe où dans la maison.

Panne de chauffe-eau

Panne Chauffe Eau
© istock

Le chauffe-eau électrique, qu’il soit thermodynamique, hydraulique ou même solaire, peut être confronté à des dysfonctionnements. Lorsque la panne est simplement liée au rallumage du voyant lumineux de l’appareil, vous pouvez la solutionner vous-même. Néanmoins, lorsque le problème touche le mécanisme du ballon d’eau chaude, ne tentez jamais de le réparer vous-même. Dans ce cas, il est primordial d’appeler un professionnel. Sachez que le chauffe-eau est un appareil équipé de plusieurs systèmes de canalisations et qui est en contact avec de l’électricité. Il doit donc être manipulé avec la plus grande précaution pour éviter certains accidents.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Plomberie : comment réparer les pannes les plus récurrentes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires