Comment entretenir et nettoyer une moquette ?

La moquette peut prendre la poussière et retenir les acariens si l’on ne veille pas à l’entretenir régulièrement avec le bon équipement et les bons produits. Découvrez comment faire pour garder une moquette saine et belle pour longtemps.

Sandrine Dauchez Publié le 26/06/24 à 19:31
Nettoyer Moquette
© istock

Pourquoi entretenir régulièrement une moquette ?

Les avantages de la moquette

La moquette est un revêtement de sol qui s’adapte aussi sur certains murs. Lorsque l’on vit sous des climats assez froids, elle ne dénote pas comme revêtement mural et renforce la sensation de chaleur et de bien-être surtout dans une chambre.

  • Sous les pieds, la moquette est douillette et particulièrement bien adaptée pour une chambre ou un salon.
  • Elle représente un bon isolant acoustique car elle amortit parfaitement les bruits de pas.
  • C’est aussi un excellent isolant thermique car elle offre une couche supplémentaire sur le sol et permet de marcher à pieds nus sans avoir la sensation de froid comme avec certains autres revêtements, comme le carrelage.
  • Pour une chambre de bébé, elle représente aussi un plus lorsque le bambin se déplace encore sur les genoux et passe plus de temps au sol. Cela évite de le laisser sur le froid. Cependant, il faut veiller encore plus à un entretien rigoureux et une parfaite hygiène.
  • Elle apporte plus de sécurité dans les pièces car les enfants en bas âge ou encore les personnes âgées qui peuvent chuter se font moins mal en tombant sur une moquette que sur un carrelage.
  • Côté choix, la moquette se présente sous de nombreux coloris, épaisseurs (à poils courts ou shaggy) et variétés de matières (laine, soie, mélange laine et nylon, laine vierge, synthétique…). Ces variétés déterminent le prix du produit, la moins chère étant la moquette synthétique.

Quelques inconvénients

  • Elle est souvent déconseillée pour les personnes allergiques car c’est un piège à poussière.
  • Il faut une hygiène rigoureuse avec ce type de revêtement et la séance entretien ne peut pas être remise au lendemain, d’autant plus s’il y a dans le foyer des enfants en bas âge ou des animaux domestiques. Poils d’animaux, acariens, miettes de pain, cheveux, poussières s’accrochent bien plus facilement sur une moquette en passant «presque» inaperçu, alors qu’un carrelage sale se voit immédiatement.
  • L’emploi de produits adaptés est nécessaire. Même si l’aspirateur dépoussière et fait partie d’un entretien régulier, il ne suffit pas si l’on veut un vrai nettoyage en profondeur. On peut s’équiper d’un appareil de nettoyage à la vapeur et de produits spécifiques.

Quelles sont les précautions à prendre pour l’entretien d’une moquette ?

Avant de se mettre au nettoyage et d’opter pour des produits inadaptés qui pourraient endommager une moquette ou bien lui faire perdre ses couleurs, il est important de bien choisir la technique de nettoyage et le produit adapté à la matière.

Les moquettes en synthétique ne s’entretiennent pas de la même façon que des moquettes en matières naturelles.

En cas de doute, mieux vaut demander l’avis d’un spécialiste. Normalement, les moquettes sont traitées afin d’être moins fragiles, notamment pour éviter l’imprégnation des tâches. Mais au moment de la pose, il est conseillé d’appliquer une protection additionnelle que le fabricant de moquette pourra vous conseiller.

Moquette en fibres synthétiques

Un dépoussiérage quotidien avec un aspirateur à brosse rotative est conseillé. Ayez toujours en stock un détachant à l’oxygène actif en cas d’accident pour agir vite sur votre moquette.

Le nettoyage en profondeur est préconisé à raison de 2 fois par an avec des produits d’entretien adaptés à des fibres synthétiques (poudre et spray rafraîchissant, mousse spéciale moquette, etc.). Il suffit de respecter le temps de pose indiqué sur le produit avant d’aspirer à nouveau la moquette. Certains vendeurs de moquettes proposent aussi des nettoyages en profondeur au bout de plusieurs années d’utilisation de votre moquette pour lui redonner son lustre d’antan. C’est le cas, par exemple de Saint Maclou qui propose un nettoyage par injection-extraction.

Moquette en fibres naturelles

Le dépoussiérage quotidien est également conseillé. On utilise un aspirateur et l’on se sert d’un détachant en cas d’accident, en veillant bien à ce que le produit soit adapté aux fibres naturelles.

L’entretien en profondeur peut se faire 2 fois par an avec un produit (type mousse sèche) adapté aux fibres naturelles. Il suffit de laisser pénétrer le produit en suivant les instructions reportées sur le produit avant d’aspirer de nouveau votre moquette.

Entretien D'une Moquette
© istock

Comment procéder pour nettoyer ou entretenir une moquette ?

L’aspirateur : un incontournable !

L’aspirateur et tous ses accessoires, notamment la brosse rotative, sont indispensables pour un nettoyage au quotidien de la moquette lorsque l’on a des enfants en bas âge ou des animaux domestiques. Dans les autres cas, on peut se contenter de passer l’aspirateur deux fois par semaine seulement.

Mais il sert également pour le nettoyage en profondeur, avant l’application d’un produit et souvent après le temps de pose du produit pour aspirer les résidus.

Les autres équipements possible

Pour un nettoyage de fond, on pourra utiliser une shampouineuse ou un nettoyeur vapeur.

Enlever des tâches localisées sur une moquette

Quand on a fait poser une moquette dans une salle à manger, on n’est pas à l’abri d’une tâche suite au renversement d’une tasse de café ou d’un jet de sauce tomate sur le sol. Ces tâches localisées doivent être enlevées le plus vite possible pour éviter qu’elles ne s’imprègnent dans la moquette.

Heureusement, il existe des solutions en suivant nos astuces.

Taches humides (vin, jus de fruit, sauce…) : il faut agir vite !

Sur une tache humide, comme avec le renversement de jus de fruits sur la moquette, il faut commencer par absorber rapidement le liquide avant qu’il n’imprègne totalement les fibres de la moquette. La tache serait alors plus difficile à faire partir.

Du papier absorbant et un chiffon sec permettront d’absorber le liquide.

Pas de produits sous la main : l’eau peut faire l’affaire !

De l’eau chaude peut permettre d’ôter une tache. Inutile de courir immédiatement chercher un détergent. Tentez, tout d’abord, d’enlever la tache avec de l’eau chaude et du papier absorbant ou un chiffon propre et clair (ne risquant pas de déteindre et de colorer votre moquette !).

On peut trouver à la maison des produits miracles pour ôter une tâche

Certains produits comme le sel, le bicarbonate, le vinaigre ou la levure chimique ont souvent leur place sur les étagères de nos placards. On pourra donc se tourner vers eux en cas de tache sur une moquette.

Avec la levure chimique, il suffit d’appliquer le produit sur la tache après avoir absorbé l’excédent de liquide. Ensuite, on verse sur la levure un peu d’eau chaude et on laisse poser quelques heures avant d’ôter la levure en aspirant ou en tamponnant avec un papier.

Le principe est le même avec le bicarbonate de soude qui se présente également sous forme de poudre. On le saupoudre sur la tache. On le laisse agir après l’avoir humidifié d’eau et lorsque l’ensemble a séché on aspire les résidus.

Avec une tache de vin rouge, on sort la salière ! Une méthode de grand-mère qui fonctionne assez bien et consiste à saupoudrer la tache de l’extérieur vers le centre avec du sel. Après avoir laissé pauser pendant quelques heures, on pourra ôter l’excédent de sel.

La mousse à raser est également simple d’utilisation : il suffit d’en mettre sur la tache et de faire absorber lentement le produit par la moquette au moyen d’un chiffon. Le temps de pause est en général de 1 heure avant d’ôter l’excédent de produit.

Entretenir une moquette régulièrement : les remèdes de grand-mères

Il n’est pas forcément nécessaire d’investir dans de nombreux produits pour nettoyer une moquette. On peut aussi se servir d’astuces de grands-mères et de produits naturels comme le bicarbonate de soude ou la terre de Sommières.

Terre de Sommières

La terre de Sommières fonctionne parfaitement pour éliminer une tâche grasse peu profonde. On la laisse poser quelques heures sur la tache avant d’aspirer les résidus.

Bicarbonate de soude

(voir ci-dessus)

Savon noir

A la fois produit naturel et économique, le savon noir a de multiples usages à la maison. S’il sert fréquemment pour l’entretien du carrelage, on peut également s’en servir pour éliminer des taches peu profondes (à réserver toutefois aux fibres synthétiques et l’éviter sur les moquettes en laine).

Mélangé à de l’eau tiède, il suffit de tremper une éponge dans cette eau savonneuse pour en frotter délicatement la tache. Après avoir laissé agir quelques minutes, on brosse vigoureusement la tache avant de rincer à l’eau claire et de sécher.

Vinaigre blanc

Il permet lui aussi d’agir sur les taches peu profondes des tapis et moquettes (sauf celles en laine). On mélange le vinaigre blanc (500 ml), l’eau tiède (200 ml environ) et un peu de produit à vaisselle dans un récipient et l’on tapote la tache avec une éponge imbibée de ce mélange.

La moquette est un revêtement qui apporte beaucoup de confort dans une pièce, notamment une chambre à coucher, une salle à manger ou un salon mais il est important de savoir bien l’entretenir car elle se salit plus vite que d’autres revêtements. On préconise un nettoyage quotidien ou bi-hebdomadaire à l’aspirateur et deux entretiens en profondeur annuels afin de raviver ses couleurs et de retrouver une moquette saine.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment entretenir et nettoyer une moquette ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires