Quelle est la taille minimum et idéale pour des toilettes ?

Que ce soit pour une construction de maison ou dans le cadre d’une rénovation, les WC sont une pièce dont il ne faut pas négliger le confort et l’accessibilité. On vous dit tout sur la taille minimum et idéale des toilettes et comment aménager cette pièce pour un confort optimal.

Sandrine Dauchez Publié le 18/06/24 à 15:46
Toilettes
© istock

Les dimensions minimum des toilettes selon la réglementation

Dimensions de la pièce

Si vous avez des toilettes à installer dans le cadre d’une construction ou d’un réaménagement des pièces en rénovation, la question de la taille des toilettes peut se poser. Cette petite pièce doit répondre à des exigences de confort et d’accessibilité et tenir compte d’aspect pratiques comme le sens de l’ouverture de la porte, la ventilation, etc.

Les dimensions de cette pièce ne doivent pas être choisies à la légère et sont réglementées.

Les mesures stipulées par la réglementations sont :

  • Longueur de la pièce : 1,40 m minimum ;
  • Largeur de la pièce : 70 cm minimum.

Cette réglementation est basée sur une certaine logique qui préconise que si l’on doit prendre en compte la place occupée par la cuvette, l’évacuation et la chasse d’eau, ce qui reste doit être suffisant pour s’asseoir et placer ses jambes avec un espace adéquat entre la personne et la porte. Les mesures stipulées sont, bien-sûr, prises par rapport à un adulte de grande taille.

Quid de la porte ?

Outre la question des dimensions de la pièce, la réglementation stipule, par ailleurs, qu’il est nécessaire que la porte s’ouvre vers l’extérieur afin de ne pas gêner l’entrée et la sortie de la pièce. C’est aussi une question de sécurité : si la personne dans les toilettes tombe ou fait un malaise, il faut qu’un secours venant de l’extérieur puisse pénétrer dans la pièce. Or, cela devient impossible si la porte s’ouvre vers l’intérieur et qu’une personne est au sol.

La seule exception pour une ouverture par l’intérieur concerne des toilettes de longueur suffisamment grande pour que l’ouverture puisse se faire en tenant compte de la présence d’une personne. Par exemple, si la porte fait une largeur de 63 cm, la longueur minimum des toilettes sera de 2 mètres, ou, pour une porte de 93 cm de large, la longueur de la pièce passe alors à un minimum de 2,30 mètres.

Notre conseil : La porte à ouverture coulissante - souvent conseillée dans le cas d’un aménagement pour une personne à mobilité réduite afin de faciliter le passage avec un fauteuil ou des béquilles - peut aussi être la solution lors d’une rénovation, si vous ne pouvez pas vraiment changer la longueur de la pièce.

Quelle réglementation pour les personnes à mobilité réduite ?

Dimensions de la pièce

Lors de la construction de leur logement, de plus en plus de personnes adoptent des dimensions plus confortables afin d’adapter les espaces aux personnes à mobilité réduite, notamment si elles ont un projet locatif de leur habitation.

En effet, en adaptant les lieux aux PMR, ils ouvrent un panel de locataires potentiels plus importants. La demande en matière de logements adaptés aux personnes à mobilité réduite est plus importante que l’offre, même si les mentalités tendent à changer.

De plus, on peut aussi vouloir adapter les dimensions en prévision de sa propre vieillesse et pour que les dimensions restent adaptées en cas de mobilité réduite future.

La réglementation stipule que, pour ces personnes, les dimensions de la pièce sont les suivantes :

  • largeur : 1,5 m minimum ;
  • longueur : 1,5 m minimum.
  • espace libre autour de la cuvette : 1,10 m
  • hauteur minimum de la cuvette : 50 cm

Quid de la porte ?

Pour les personnes à mobilité réduite la réglementation se base sur le passage d’un fauteuil roulant, même si toutes les PMR ne sont pas forcément en fauteuil.

On considère qu’il faut faciliter le passage d’un fauteuil et poser des barres d’appui à hauteur d’assise.

La porte sera donc à ouverture vers l’extérieur ou bien, mieux encore, coulissante, pour faciliter le passage, avec une largeur d’accès d’un minimum de 85 cm.

Il faut faire poser des poignées rabattables au niveau de la cuvette, à une hauteur de 80 cm et sur une largeur de 90 cm.

Si la pièce est trop petite (dimensionnée tout juste en 1,50 m sur 1,50 m), le lavabo devra être installé en dehors de la pièce pour ne pas entraver le passage du fauteuil. On pourra cependant le placer dans les WC, si la pièce est supérieure à ces dimensions en tenant bien compte des mesures du lavabo. Ce dernier devra être positionné à une hauteur de 80 cm.

À noter : Prévoyez une profondeur en plus de 60 cm pour l’ajout du lavabo.

Les dimensions de la cuvette des toilettes

Hauteur de la cuvette

Entre le sol et le bord de la cuvette, la mesure idéale se situe entre 40 et 50 cm. Ces dimensions sont calculées pour la plupart des personnes, mais on veillera à les revoir légèrement à la hausse lorsqu’il s’agit d’aménager des toilettes pour des personnes à mobilité réduite qui trouveront plus de confort à l’usage d’une cuvette plus haute.

Type de cuvette/WC

Les WC suspendus ont le vent en poupe. Ils sont pratiques pour le nettoyage et ont un aspect plus moderne que le WC au sol.

Toutefois, la cuvette suspendue doit répondre à certains critères d’installation (mur porteur, bâti-support) et sont un peu plus coûteux à installer par rapport à une cuvette traditionnelle.

Encore une fois, on tiendra compte de l’espace pour faire le meilleur choix.

D’un point de vue esthétique, même si vous préférez opter pour une cuvette traditionnelle pour des raisons de budget, vous avez aujourd’hui une large palette de couleurs qui sortent de l’ordinaire et du traditionnel sanitaire blanc. Pour des toilettes graphiques, on peut oser le noir ou encore le rouge. Toutes les originalités sont permises et le bleu, le rose, le lavande viendront donner une touche de douceur dans cet espace de la maison qui offre aussi la possibilité de mettre en avant sa créativité.

Quelle est la dimension idéale des toilettes pour le confort ?

Pour aménager un espace de façon confortable, on peut prévoir des toilettes avec une largeur de 1 mètre et une longueur de 1,80 mètres. Elles sont, à la fois, facile d’accès et permettent un meilleur confort d’utilisation.

Avec des mesures de confort minimum (largeur 90 cm et longueur de 1 mètre), on prend en compte l’espace idéal dédié à la cuvette plus 20 cm répartis de part et d’autre de celle-ci.

On prévoit également environ 40 cm d’espace devant la cuvette des WC.

Avec des dimensions supérieures (largeur 1 mètre à 1,5 mètres et longueur, 1,80 mètres à 2 mètres), on pourra aussi envisager l’ajout d’un petit lave-main et d’une étagère pour le rangement.

Comment rendre les toilettes agréables ?

L’espace

Si l’on respecte les réglementations, on pourra se sentir à l’aise dans ses toilettes, mais parfois, si la configuration le permet, on peut encore élargir les dimensions pour un meilleur confort.

Si vous avez des doutes sur les dimensions optimales, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel.

Choisissez la meilleure solution pour la porte, afin d’éviter d’empiéter trop sur l’espace.

Les options

Les cuvettes de toilettes peuvent être proposées avec un bouton poussoir de chasse d’eau. D’autres modèles, sont des boutons à tirer. Pour les cuvettes de WC suspendus, le bouton est souvent encastré dans le mur. Faire installer un double bouton est judicieux pour des raisons économiques et écologiques. Il permet de limiter la consommation d’eau en offrant une puissance de jet d’eau différents.

Si l’on installe un lavabo dans les toilettes, on pourra également choisir de placer une robinetterie avec économiseur d’eau pour éviter de gaspiller l’eau, ou encore, un robinet avec détecteur de mouvements pour éviter de laisser couler l’eau pendant que l’on se savonne.

La ventilation et l’éclairage

Avec ou sans fenêtre dans la pièce, il est important de prévoir une bonne ventilation. Cela évite les inconforts comme les problèmes d’humidité ou encore les odeurs persistantes.

L’éclairage ne doit pas être aveuglant mais doit toujours être suffisant pour permettre de lire, ce qui est souvent une occupation dans les toilettes.

L’entretien

Si vous avez une fosse septique, entretenez votre cuvette avec des produits adaptés et n’utilisez pas d’eau de javel. Un produit d’entretien doit être utilisé à raison de tous les trois mois pour éviter les mauvaises odeurs. Faites régulièrement vider votre fosse septique par un professionnel habilité.

Pour le tout-à-l’égout, vous pouvez procéder à l’entretien régulier de vos WC avec les produits habituels. Certains privilégient les produits naturels, d’autres ne jurent que par l’eau de javel pour désinfecter leur cuvette. Quel que soit votre choix, il est recommandé de procéder à un entretien rigoureux de cet espace.

La décoration

Même sobre, la décoration est permise et même conseillée. Une petite plante verte si vous avez une lumière naturelle peut donner un petit plus à cette pièce. A vous de voir aussi, si vous voulez une pièce plus attrayante et colorée : choisissez, par exemple, une jolie peinture pour vos murs ou le carrelage mural pour donner plus de personnalité à cette pièce.

Pour ranger vos produits d’entretien et votre réserve de papier toilette, vous pouvez prévoir une armoire murale qui tient moins de place qu’un meuble au sol et permet d’avoir tout sous la main.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Avec la mise en application des réglementations en vigueur, l’installation des toilettes, peut sembler simple à priori. Il y a cependant quelques erreurs à éviter pour que l’aménagement de cette pièce soit vraiment réussi.

  • Vérifiez toujours que vos mesures sont en accord avec les usagers et le confort. Les genoux ne doivent pas entrer en contact avec la porte. On ne doit pas se heurter aux murs de chaque côté dès que l’on bouge. Si vous avez dans votre famille une personne de grande taille, pensez à prévoir assez de place pour qu’elle ne manque pas de confort.
  • Soignez le choix de votre porte et soyez vigilant sur le sens de l’ouverture.
  • Pensez également à l’isolation thermique : si vos toilettes sont à l’autre bout de la maison, il est important que la pièce ait une température normale et que les usagers ne soient pas frigorifiés lorsqu’ils y pénètrent en hiver.
  • L’insonorisation de la pièce est également à prévoir pour assurer plus d’intimité.
  • La ventilation est essentielle, surtout si vos toilettes ne sont pas pourvues d’une fenêtre. Le manque de ventilation peut occasionner des problèmes d’odeurs et d’humidité dans ce petit espace.
  • L’éclairage doit être également bien adapté pour le confort visuel des usagers.

En respectant ces quelques règles simples d’aménagement, vous pourrez rendre vos toilettes plus confortables et agréables à l’usage.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Quelle est la taille minimum et idéale pour des toilettes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires