Comment cultiver et entretenir la cyclanthère ?

Aussi appelée « achocha », cette plante grimpante annuelle aux lianes volubiles et au feuillage luxuriant fait partie de la famille des cucurbitacées. Originaire du Pérou, cette plante ne se contente pas d’être très décorative, mais elle produit aussi une abondance de petits fruits vert pâle que vous pourrez consommer crus ou cuits. Partons ensemble à la découverte de cette plante !

Zoé Beaugrand Publié le 12/01/24 à 07:00
Cyclanthère 
© istock

La cyclanthère, une plante à découvrir

Cette plante annuelle grimpante, dont le nom scientifique est « cyclanthera pedata », produit des lianes pouvant atteindre 3 à 5 mètres de long et pourvues de vrilles qui leur permettent de s’accrocher à un support et de l’escalader au fil de leur développement. La cyclanthère présente l’avantage de recouvrir esthétiquement et rapidement son support, que ce soit un mur, une pergola, une tonnelle, etc..

Par contre, si vous la cultivez dans votre potager, vous devrez prévoir un grillage, un treillage, etc. pour l’aider à grimper. Elle tire son esthétisme de son feuillage luxuriant aux longues feuilles qui ne manquent pas d’évoquer celles du cannabis, car comme ces dernières elles sont découpées jusqu'à leur milieu en plusieurs lobes de forme ovale et aux bords dentés.

Ajoutons à cela qu’entre juin et septembre, la plante produit de petites fleurs verdâtres délicieusement parfumées qui peuvent être soit groupées en panicules, il s’agit des fleurs mâles, soit solitaires, les fleurs femelles. Cette mixité permet d’obtenir des fruits une fois la pollinisation réalisée par les insectes. Il est alors possible de récolter entre 2 et 8 kg par pieds entre août et décembre.

Le fruit

Nous l’avons vu, les fruits de la cyclanthère se développent après la pollinisation des fleurs. Ces fruits, parfois appelés « courge cyclanthère » ou « concombre des Andes », sont en forme de corne, peuvent mesurer entre 4 et 15 cm de long et présentent un épiderme vert pâle qui est lisse au début, puis se couvre d’épines douces.

La courge cyclanthère a une saveur qui évoque le concombre ou le cornichon avec une note de fève fraîche. Ce fruit aurait des propriétés qui lui permettent de contribuer à réduire le cholestérol dans le sang et d’agir comme un hypotenseur. Ce qui fait la particularité de la cyclanthère est que lorsque ses fruits atteignent leur maturité, ils éclatent et éjectent une multitude de graines noires qui sont projetées à plusieurs mètres et se ressèment ainsi naturellement.

Que vous cultiviez la cyclanthère dans votre jardin d’ornement ou dans votre potager, il est donc recommandé de bien récolter les fruits avant qu’ils n’éclatent afin de limiter la dissémination et l’invasion.

La culture de la cyclanthère

Informations pratiques pour semer la cyclanthère

Voici quelques informations pratiques qui vous serviront de guide :

  • Période propice au semis : En pleine terre, lorsque tout risque de gelée est écarté. Sinon, vous pouvez semer en godet, au chaud, dès avril.
  • Passage au froid avant semis : Non nécessaire
  • Trempage : Il est recommandé de faire tremper les graines au préalable, mais ce n’est pas obligatoire
  • Distance : Si vous en cultivez plusieurs dans votre potager, respectez un écart de 1,50 mètre entre les rang et de 1,50 mètre entre les plants.
  • Profondeur : Enterrez la graine à 2 cm de profondeur.
  • Temps de levée : 8 jours
  • Température de germination : Entre 15 et 20 °C.

Conditions de culture

Adaptée à la culture sous tous les climats de France, votre cyclanthère sera volubile, luxuriante et productive si les conditions suivantes sont réunies :

  • Elle a besoin d’un sol profond et riche en humus avec un pH neutre. Le sol doit également être drainant.
  • Privilégiez un emplacement ensoleillé, mais elle peut se contenter d’un emplacement à la mi-ombre.
  • Elle apprécie la chaleur, n’aime pas la fraîcheur et ne survit pas dès lors que les températures sont inférieures à 2 °C.

Cultiver des cyclanthères

La culture de la cyclanthère est assez simple, car c’est une plante qui ne nécessite que peu d’entretien.

Apport

Avant le semis ou la plantation, il est recommandé de procéder à un apport en compost pour répondre à son besoin d’un sol riche.

Semis

Les semis pourront être réalisés d’avril à mai, en pleine terre ou sous abri, que ce soit en godet ou en caissette.

  • Semis en godet ou en caissette : Il suffit d’enfoncer les graines à 2 cm de profondeur dans un substrat adapté, puis de procéder à un arrosage. Par la suite, vous devrez veiller à humidifier régulièrement le substrat.
  • Semis en pleine terre : Vous pouvez le réaliser de la mi-mai à juin lorsque la chaleur s’est installée. Pour ce faire, déposez deux ou trois graines dans un trou. Après la levée, vous pourrez éclaircir vos jeunes plants afin de ne conserver que les plus vigoureux et ce, en pleine terre comme sous abri.

Plantation

Si vous avez semé en godet et sous abri, dès que le risque de gelée est écarté et que vos plants sont suffisamment développés, vous pouvez les installer en pleine terre. Veillez bien à ce qu’ils aient un support auquel ils pourront s'accrocher grâce à leurs vrilles.

Entretien

Nous l’avons vu, la cyclanthère ne demande que peu d’entretien. Voici à quoi il se résume :

  • Ce n’est pas obligatoire, mais il est recommandé d’installer un paillage au pied de votre plante afin de limiter le développement des adventices et de préserver la fraîcheur du sol.
  • Des arrosages réguliers contribuent à assurer le bon développement de la plante.
  • Récoltez les fruits tant qu’ils sont encore jeunes. Il faut compter entre 90 et 120 jours après les semis. Vous pouvez les conserver dans le bac à légumes si vous souhaitez les consommer sous une semaine. Pour une conservation plus longue, il est recommandé de les congeler ou, comme pour les cornichons, de les mettre dans le vinaigre.
Zoe Beaugrand

Zoé, rédactrice passionnée par le jardinage et l'aménagement extérieur. À travers mes mots, je tente de transformer chaque coin de verdure en une histoire. Écrire, pour moi, c'est semer des graines d'inspiration.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment cultiver et entretenir la cyclanthère ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires