Comment redresser un arbre qui penche ?

Si, pour quelque raison que ce soit, vous constatez que l’un de vos arbres penche et que cela vous inquiète ou vous gêne d’un point de vue esthétique, vous êtes probablement tenté de le redresser. Cela est certes possible, mais il faut savoir que tous les arbres ne peuvent pas être redressés. Nous vous proposons donc de découvrir quels arbres peuvent être remis à la verticale et comment procéder.

Redresser Un Arbre Penché
© istock

Pourquoi un arbre peut pencher ?

Voici quelques-unes des circonstances qui peuvent amener un arbre à pencher :

  • Si vous vivez dans une région particulièrement venteuse, les arbres peuvent pencher sous l’effet des assauts répétés du vent ou d’une tempête.
  • Ce peut être dû à la configuration de votre terrain, s’il est en pente par exemple.
  • Si vous vivez dans une région exposée aux embruns, le sel contenu dans ceux-ci brûle les bourgeons des branches tournées vers la mer, alors que celles tournées vers la terre continuent de se développer. Cela entraîne un déséquilibre du poids de l’arbre et son inclinaison.
  • Si vous avez planté votre arbre à l’ombre d’un autre arbre ou de quoi que ce soit d’autre qui lui fasse de l’ombre, il va naturellement pousser en direction de la lumière et prendre un air penché. En effet, les arbres ont besoin de photosynthèse pour se développer correctement.

Un arbre peut-il être redressé ?

Un arbre peut être redressé tant qu’il est encore jeune. En effet, quelques années après que vous l’avez planté, il est encore en train d’établir son système racinaire. Ainsi, un jeune arbre qui n’a pas achevé son ancrage au sol pourra être redressé. Vous pouvez donc considérer que durant les 5 premières années, il est possible de le remettre droit.

Au-delà, le système racinaire sera trop stable et vous risquez de déformer l’arbre. Pour savoir si vous avez une chance d’arriver à redresser votre arbre, essayez de forcer sur le tronc, si votre force ne suffit pas à redresser l’arbre, même un peu, cela veut dire que l’arbre est trop gros pour être corrigé.

Comment redresser un arbre penché ?

Il est possible de redresser un arbre penché en ayant recours au tuteurage.

Les recommandations

  1. Vous devez veiller à ce que le tuteurage permette malgré tout à l’arbre de bouger sous l’effet du vent. Si tel n’est pas le cas, il perdrait sa souplesse naturelle au niveau du tronc et serait alors fragilisé.
  2. Le tuteur doit être adapté à la taille de l’arbre et solidement ancré au sol pour supporter les intempéries.
  3. Il ne doit surtout pas ralentir la croissance de l’arbre, ce qui signifie que vous devez non seulement l’ajuster au fur et à mesure de la croissance de l’arbre, mais aussi éviter de le laisser trop longtemps. Dès que l’arbre est redressé, il est primordial de retirer la structure de tuteurage, car si vous la laissez en place au-delà de deux ans, vous risquez d’affaiblir l’arbre.

La méthode

En fonction de la taille de l’arbre, la méthode sera différente :

  • Pour un petit arbre avec un tronc de 5 cm de diamètre au maximum, il vous faudra 1 piquet et une sangle à cliquet insérée dans un tube caoutchouc pour éviter de blesser le tronc :
    • À environ 50 cm du tronc et du côté opposé à celui vers lequel l’arbre est penché, en l’inclinant légèrement dans le sens opposé.
    • Enroulez la sangle autour du tronc à environ 50 m de haut et tirez les deux extrémités de la sangle vers le piquet, puis nouez-les fermement en faisant le tour du tuteur. À l’aide du cliquet, resserrez la boucle à l'aide du cliquet jusqu'à agir sur l’inclinaison de l’arbre.
    • Vérifiez l’arbre semaine après semaine et resserrez la sangle dès qu’elle vous semble plus lâche.
  • Pour un arbre plus gros avec un tronc d’un diamètre compris entre 5 et 10 cm, il vous faudra 3 piquets et  3 sangles. La seule différence avec la description précédente est qu’il vous faudra planter 3 piquets en angle au lieu d’un seul, à environ 2 mètres du tronc et du côté opposé à celui vers lequel l’arbre est penché, puis installer trois sangles.
  • Au-delà de 10 cm, un haubanage est nécessaire, mais il s’agit d’une tâche beaucoup plus complexe.

Faut-il abattre un arbre penché ?

Si un arbre penche dangereusement en direction d’une maison ou d’un lieu de passage, il peut être nécessaire de procéder à son abattage, par mesure de sécurité. L’un des signes qui doit vous inciter à envisager rapidement l’abattage est le fait que des racines sortent de la terre. Cela signifie que l’ancrage n’est plus assuré et que l’arbre commence à se déraciner et ne sera plus capable de résister au vent.

Si l’arbre est penché, mais qu’il est isolé et ne présente aucun danger en cas d’une éventuelle chute, il est possible de le laisser et d’attendre. Si vous prenez la décision de faire abattre un arbre penché, il est recommandé de faire appel à un professionnel.

Éviter qu’un arbre ne s’incline

Lorsque vous plantez un arbre, il est possible de le tuteurer pour l’inciter à pousser droit, mais le recours au tuteurage doit rester modéré, car s’il permet à l’arbre de pousser dans la bonne direction, il génère aussi chez lui une certaine paresse en matière d’ancrage au sol. En effet, il faut savoir que lorsqu’un arbre se développe, ce sont les mouvements imprimés par le vent qui lui signalent qu’il doit mieux s’ancrer dans le sol.

De ce fait, voici deux recommandations par rapport au tuteurage :

  • Si vous installez un arbre sur un terrain nivelé et peu exposé aux vents, il est alors inutile de le tuteurer parce qu’en installant systématiquement un tuteur, vous aurez, au final, un arbre moins solide.
  • Si vous tuteurez un jeune arbre, vous devez enlever le tuteur au bout de 2 ans maximum.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Comment redresser un arbre qui penche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires