Coronavirus : peut-on déménager en période de confinement ?

De confinement en confinement, il est possible de se retrouver à devoir déménager dans ce contexte de crise sanitaire. Et pour cause, il n’est pas impossible qu’au moment où arrive le terme de votre préavis, de nouvelles mesures gouvernementales imposent un autre confinement ou un couvre-feu. À l’heure du troisième confinement pour certains départements, nous vous proposons de découvrir comment déménager dans de telles conditions.

Coronavirus Déménagement
© istock

Les déménagements durant les deux premiers confinements

Si le premier confinement mis en place de la mi-mars 2020 à la mi-mai 2020 fut le plus strict, il était tout de même possible de déménager durant cette période. Néanmoins, seuls les déménagements qui ne pouvaient pas être reportés ont pu avoir lieu, mais il fallait pouvoir le justifier. Malgré tout, l’interdiction de se rassembler, aussi bien sur le plan familial qu’amical, ainsi que l’obligation de passer par une entreprise de déménagement alors qu’un grand nombre d’entre elles avaient suspendu leurs activités, les rendaient difficiles à organiser. Il était alors grandement préférable de reporter son déménagement, dans la mesure du possible.

Durant la seconde période de confinement s’étalant d’octobre à décembre 2020, les mesures concernant les déménagements se sont assouplies. Il était ainsi possible de faire appel à des personnes de son entourage dans la limite de six personnes. Le troisième confinement bénéficie de cette même souplesse ce qui permet aux déménagements d’avoir lieu.

Reconfinement et couvre feu : qu’en est-il lors d’un déménagement ?

De la mi-décembre 2020, jusqu’au 20 mars 2021, le couvre-feu était fixé à 18 h. Il est désormais repoussé à 19 h. De plus, certains départements sont à nouveau confinés 7 jours sur 7 et il est à craindre que d’autres ne suivent. Néanmoins, les déménagements ne sont pas interdits.

  • Si vous vivez dans un département où le confinement a été instauré une nouvelle fois, vous devez alors remplir une « Attestation de déplacement dérogatoire ». Il s’agit alors du motif 11 intitulé « Déménagement ». Dès lors, vous bénéficiez d’une autorisation de déplacement sans limitation de distance. Attention toutefois, il doit s’agir de votre résidence principale, comme cela est spécifié dans le document.
  • Si vous vivez dans une zone où seul un couvre-feu est instauré, celui-ci doit être respecté. Néanmoins, si les personnes qui vous aident se retrouvent à rentrer chez elles au-delà de l’heure réglementaire, il est impératif qu’elles remplissent une attestation de déplacement dérogatoire en indiquant qu’il s’agit d’un motif familial impérieux.

Déménager dans un tel contexte

Les déménagements en période de Covid soulèvent de nombreuses questions. En effet, vous pouvez vous demander s’il est judicieux de déménager en cette période, mais aussi comment ne pas risquer de vous retrouver bloqué.

Est-il judicieux de déménager maintenant ?

Dans la situation actuelle, le futur est rempli d’incertitudes. Il est ainsi difficile d’établir un projet de déménagement. Néanmoins, si vous devez quitter votre logement, le passé nous montre que les mesures se sont assouplies et devraient vous permettre de réaliser votre déménagement le moment venu. Toutefois, si votre déménagement n’a pas un caractère d’urgence et qu’il est source de stress, il peut être préférable de le remettre à plus tard, si vous n’avez pas encore envoyé votre préavis.

Déménager par vous-même ou avec un déménageur professionnel

Si votre déménagement est impératif, deux possibilités s'offrent à vous.

  • Vous réalisez votre déménagement par vous-même : vous pouvez faire appel à vos proches, mais ce rassemblement est autorisé dans la limite de 6 personnes et dans le respect des gestes barrières et de l’heure du couvre-feu. Par contre, si vous vivez dans l’une des régions confinées, la règle des 10 km s’applique. Le déménagement n’est alors possible qu’en cas de force majeure dont vous pouvez devoir justifier si vous venez à être contrôlé. Pour cela, en plus d’une attestation par personne, il vous sera demandé de présenter un justificatif tel que le bail de location ou l’acte de vente.
  • Vous faites appel à une entreprise de déménagement : cela vous simplifiera grandement la vie, car ces entreprises ne sont pas soumises aux restrictions de distance et sont autorisées à passer d’un département à un autre. Vous devrez cependant vous conformer à certaines règles :
  • port du masque ;
  • rester à l’écart des déménageurs ;
  • aérer les pièces par mesure de protection des déménageurs ;
  • nettoyer les meubles avec un désinfectant avant l’arrivée des déménageurs et après leur départ.
Déménager Covid
© istock

Reporter son déménagement

Si vous souhaitez reporter la date de votre déménagement, il est nécessaire de contacter le propriétaire-bailleur le plus rapidement possible pour en faire la demande. Celui-ci peut accepter ou refuser. Si vous arrivez à trouver un accord, ce qui suit est alors nécessaire :

  • signer électroniquement une convention d’occupation temporaire pour permettre au locataire de rester dans le logement provisoirement ;
  • le locataire devra s’acquitter du loyer et des charges durant cette période supplémentaire ;
  • si des demandes de résiliation ont été faites auprès des différents fournisseurs (électricité, gaz, Internet, etc.), vous devez les appeler au plus tôt pour demander la suspension de vos résiliations pour cas de force majeure.

Néanmoins, même si vous ne pouvez pas emménager dans votre nouveau logement, vous êtes tenu d’en payer le loyer. Un arrangement peut néanmoins être trouvé entre le locataire et le bailleur si les locataires précédents sont toujours en place, par exemple.

Pour réussir son déménagement en période de Covid

Nombreuses sont les agences immobilières qui ont dû s'adapter au contexte sanitaire :

  • Il est ainsi possible de réaliser des visites virtuelles afin d’avoir un premier aperçu du bien à louer ou à acheter. Cela permet de limiter les visites physiques aux seules personnes réellement intéressées.
  • La signature électronique permet de signer à distance certains documents tels que le bail, les actes de caution, etc.. Néanmoins, il est conseillé de n’envoyer son dossier locatif qu’à un professionnel de l'immobilier afin d’éviter les problèmes d’usurpation d’identité.
  • De même, concernant la location, il est possible d’effectuer les règlements en ligne via des plateformes de location. Les règlements doivent être faits seulement après la signature du bail et après s’être assuré que le site utilisé est bien reconnu.

Il est également obligatoire de souscrire à une assurance habitation avant l’entrée dans les lieux. Il est tout à fait possible de faire réaliser les devis et de souscrire via Internet ou par téléphone auprès de son assureur. Le jour J, pensez à vous munir du justificatif de l’assurance habitation.

Enfin, les états des lieux d’entrée et de sortie peuvent avoir lieu. Il est alors nécessaire de respecter les règles sanitaires durant ce rendez-vous.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Coronavirus : peut-on déménager en période de confinement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires