5 conseils pour réussir son jardin japonais

Vous souhaitez créer un jardin japonais pour profiter d’un espace apaisant directement à votre porte ? Comme son nom l’indique, le jardin japonais est issu de la culture japonaise antique. Il est une interprétation et une idéalisation de la nature. Il nous séduit par son look épuré. Il est une invitation à la relaxation. Alors, pour réussir votre jardin japonais nous vous proposons de découvrir, à travers nos conseils, comment procéder.

Jardin Style Japonais
© istock

Composition d’un jardin japonais : les grands principes

Pour composer un jardin japonais il convient de respecter trois grands principes.

  • La nature est reproduite à plus petite échelle. Elle est ainsi idéalisée et représentée en limitant les artifices.
  • Un jardin japonais réunit des représentations symboliques. On peut par exemple voir un rocher isolé qui va représenter le mont shumisen issu du bouddhisme, un groupe de rochers matérialisant Bouddha et ses disciples, etc..
  • Enfin, la capture de plusieurs paysages en un seul lieu grâce à la miniaturisation de ceux-ci. On peut ainsi retrouver une montagne, une rivière, un lac dans un espace restreint.

Les clés pour créer un jardin japonais

Pour créer un jardin japonais, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un grand espace. Ce sont les lignes épurées qui vont permettre au regard de circuler aisément.

  1. La première clé du succès est de ne pas négliger les éléments qui vous serviront de décors. Vous pouvez ainsi agencer des rochers qui seront installés sur des graviers comme des îles. Il est alors possible, avec un râteau, de créer des ondulations dans les graviers pour un effet plus réaliste.
  2. La seconde clé d’un jardin japonais réussi est d’apporter un soin tout particulier à la composition. Vous devez ainsi proscrire les lignes droites au profit des courbes et ce, même pour les chemins. De même, organisez les espaces sur des rythmes impairs qui sont considérés comme positifs et seraient donc de bon augure. Enfin, privilégiez également l’asymétrie, tout comme dans la nature.
  3. La troisième clé sera d’opter pour une végétation adaptée.

La décoration du jardin japonais

Pour réussir votre jardin japonais, il est nécessaire de donner une place importante aux éléments naturels comme les graviers, les rochers, etc., auxquels vous pouvez ajouter des objets décoratifs. Il pourra être élaboré comme un tableau.

Les lanternes

La lanterne fait partie des incontournables de la décoration japonaise. Elles étaient à l’origine destinées à éclairer l’entrée des temples bouddhistes. Vous pouvez choisir de les placer dans des coins stratégiques de votre extérieur. Néanmoins, il est préférable de ne pas toutes les installer au même endroit.

Les pierres à eau

Les pierres à eau sont des pierres qui sont creusées. Elles forment ainsi une sorte de petit bassin où se laver les mains, boire ou faire le bonheur des oiseaux lors des canicules.

Les pas japonais

Les pas japonais sont plats et plutôt fins. Ils ont une fonction pratique : guider les promeneurs. Ils peuvent être utilisés pour créer une allée où il sera agréable de se promener. Ils ont aussi une fonction esthétique.

Le bassin

Le point d’eau fait partie des incontournables de votre extérieur japonais. Si vous ne pouvez pas avoir un bassin ou une marre, vous pouvez également opter pour une fontaine. Si vous optez pour un bassin, il peut accueillir des plantes aquatiques comme des nénuphars, par exemple.

Les statues

Actuellement, le marché propose de nombreuses statues ou statuettes qui seront un clin d'œil à la culture asiatique.

La chaîne de pluie

Elles sont destinées à remplacer les gouttières présentent sur nos maisons. Elles sont tout aussi efficaces, mais plus agréables. Elles sont composées de 11 à 25 coupes en cuivre selon les modèles. Elles sont réalisées à la main.

Les poteries

Vous pouvez aussi opter pour des poteries en raku, par exemple. Ce procédé de cuisson fait subir un choc thermique important aux pièces, laissant ainsi, sur chaque modèle, des marques qui sont uniques. C’est ainsi qu’elles racontent l’histoire de la terre, du feu et de l’eau.

Bien composer votre jardin japonais

Pour bien composer votre jardin japonais, vous devez l’organiser au millimètre près. Rien ne doit être laissé au hasard. C’est pourquoi, il est préférable de commencer par créer un plan. Pour la sérénité et l'équilibre de cet espace, vous devez miser sur l’asymétrie. Dissimulez les abords de votre jardin avec des plantes au feuillage résistant. Placez vos allées en forme de courbes. Optez pour des massifs avec 3, 5 ou 7 plants. Pour un espace qui aspire à la détente, misez également sur l’harmonie des formes, mais aussi des couleurs.

Jardin Japonais
© istock

Quelle plante et quel arbre dans un jardin japonais ?

Pour un jardin japonais, tout est dans le détail. Vous devez donc opter pour une végétation adaptée, c’est d’ailleurs là la troisième clé du succès. Créez des contrastes et jouez sur les couleurs grâce aux plantes de votre jardin. Si vous pouvez miser sur le vert en jouant avec les différentes teintes, il est également possible d’apporter des touches de couleurs grâce aux différentes floraisons. Vous pouvez également ajouter du contraste avec des plantes dont les feuilles sont rouges ou oranges. Vous pouvez également miser sur les formes graphiques de certaines plantes. Les possibilités sont nombreuses pour un résultat du plus bel effet.

Les plantes

Vous pouvez vous tourner vers des plantes dont la floraison abondante sublimera votre jardin japonais comme :

  • le camélia ;
  • l’azalée ;
  • le magnolia ;
  • le rhododendron ;
  • la spirée japonaise ;
  • la nandina ;
  • l’andromède.

Vous pouvez également opter pour des plantes couvre-sol telles que :

  • l'helxine ;
  • la sagine ;
  • la mousse ;
  • l’ophiopogon ;
  • la carex.

Les arbres et les arbustes

  • L’érable japonais vous offrira en plus une belle palette de couleurs allant du vert au rouge brillant.
  • Le pin sera apprécié pour son feuillage persistant. Il est, lui aussi, un symbole très fort au Japon où l’on trouve principalement le pin noir, le pin rouge et le pin sylvestre.
  • L’ilex crenata est un arbuste de la famille des houx qui supporte bien d’être taillé.
  • Le chêne tout comme le hêtre et le noisetier évoque la nature sauvage et sera parfaitement adapté à un jardin japonais.
  • Le cerisier du japon ou l’amandier pour profiter de leurs belles floraisons.
  • Le saule évocateur de sérénité.
  • L’incontournable bambou, en veillant à ne pas le choisir traçant pour ne pas vous retrouver envahi.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à 5 conseils pour réussir son jardin japonais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires