Echeveria elegans : une succulente au feuillage unique

Cet echeveria au feuillage bleu-vert est originaire du Mexique central, des montagnes situées au nord-est de Mexico. On l’y trouve jusqu’à 3000 m d’altitude, dans les clairières des pinèdes, sur les terrasses rocheuses et les parois exposées au soleil. C’est l’une des espèces les plus résistantes du genre Echeveria, très souvent cultivée pour être plantée en plein air pendant l’été. Même si elles sont idéales pour décorer balcons, jardins, vérandas, serres… les Echeveria Elegans se prêtent aussi parfaitement à l’ambiance d’un appartement lumineux.

3 plantes succulentes echeveria elegans
© istock
Fiche descriptive :
Nom Scientifique Echeveria
Famille Crassulaceae , Plantes grasses , Succulentes
Autre nom Plante Artichaut
Origine Mexique
Dimensions De 10 à 30 cm en tout sens (jusqu'à 50cm chez certaines variétés))
Couleur(s) des fleurs JaunesRoses
Aspect des fleurs Les fleurs apparaissent en automne ou en hiver. Il dépend, là encore, du mode de culture de repousser la floraison jusque vers la fin du printemps : il faut alors laisser les plantes au frais et totalement au sec pendant l’hiver.
Aspect des feuilles La variété hernandonis, qui porte le nom d’un spécialiste contemporain des plantes grasses, Hernando Sanchez-Mejorado, présente des rosettes compactes, particulièrement décoratives, qui finissent par former de véritables coussins.
Type de plante Succulente
Végétation Vivace
Feuillage en hiver Persistant
Floraison
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Fiche culture :
Plantation
Jan.
Fév.
Mar.
Avr.
Mai
Juin
Juil.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.
Exposition Soleil
Sol Drainé, Riche en humus, Terreau pour cactées, Sableux, Poreux
Humidité Modérée
Utilisation Pot, Bordure, Massif, Rocaille, Serre, Véranda, Plante d'intérieur, Potée, Couvre-sol
Multiplication Semi, Bouture, Rejets
Maladie(s) et nuisible(s) Pucerons, Cochenilles, Cochenilles farineuses, Cochenilles des racines

Quelle que soit la manière dont vous souhaitez utiliser ces belles succulentes, il est important de suivre les conseils de culture appropriés. Bien qu'il s'agisse d'une plante qui demande relativement peu d'entretien, il est essentiel de lui prodiguer des soins appropriés afin de lui garantir longévité et prospérité. Tous nos conseils !

echeveria elegans
Echeveria elegans © istock

Comment arroser l’Echeveria Elegans ?

  • En été : un arrosage par semaine est une bonne moyenne.
  • En hiver : attendre que la terre soit bien sèche (environ 1 fois par mois).
  • En automne et au Printemps : 1 arrosage tous les dix ou quinze jours environ.

Comme la plupart des succulentes, les Echeveria Elegans peuvent aisément supporter deux à trois semaines sans arrosage. En hiver, il convient d’attendre que la terre soit bien sèche et que les feuilles s’affaissent légèrement avant d'arroser.

La fréquence d'arrosage dépend de l'endroit où la plante est cultivée. Par exemple, pendant les mois d'hiver, pour les plantations d'intérieur et d'extérieur, l'arrosage peut n'être nécessaire qu'une fois par mois, mais pendant la saison chaude, les plantes d'intérieur et d'extérieur peuvent avoir besoin d'être arrosées une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines.

À retenir :  Lorsque les feuilles semblent desséchées, il est temps d'arroser la plante. Évitez de trop arroser, car cela peut provoquer la pourriture par les racines – noyer, et tuer la plante.

Quelle luminosité et température pour l’Echeveria Elegans ?

Préférez un endroit en plein soleil. Les Echeveria elegans supportent des périodes mi-ombragées, mais ne doivent pas être maintenues complètement à l'ombre, surtout dans les régions méditerranéennes.

Si vous choisissez de la placer en intérieur, gardez-la près d'une fenêtre qui reçoit la lumière directe du soleil pendant une bonne partie de la journée (4 à 6 heures au minimum).

En hiver, elle tolère jusqu'à 4 à 6°C la nuit, tandis qu'en été, elles supportent très bien les chaleurs élevées (au delà de 30°C, n'hésitez pas à les mettre un peu à l'ombre dans la journée).

Bon à savoir : L'elegans tolère mieux le froid que la plupart des autres variétés. Néanmoins, ça n’en fait pas pour autant une plante rustique. En cas d’hiver rigoureux, rentrez là à l’intérieur. Car si les températures descendent régulièrement en dessous de 0°, la plante risque de ne pas survivre.
Echeveria elegans à la lumière
© istock

Comment fertiliser les Echeveria Elegans ?

En général, elles n'ont pas réellement besoin d'engrais ; cependant, selon la qualité du sol, certains éléments nutritifs supplémentaires peuvent être bénéfiques. Si vous ajoutez de l'engrais, n'en faites pas trop ; un apport excessif de nutriments peut être préjudiciable à la plante.

Taille de l’Echeveria Elegans

Outre l'élimination des fleurs et des feuilles mortes de temps en temps, il n'est pas nécessaire de tailler l’echeveria elegans, ce qui facilite encore plus la culture de cette succulente.

Fleurs épanouies Echeveria elegans Rose
Echeveria elegans Rose © istock

Comment multiplier l’echevaria elegans ?

Les vieilles tiges rabattues émettent souvent de nouvelles pousses. En mars, détacher ces pousses et les planter, après une période de séchage de deux jours, dans un compost sableux, avec du terreau de fumier léger.

Les rejets, qui se développent au pied de la plante, peuvent aussi être sélectionnés et replantés en mars, après séchage.

De nombreuses espèces peuvent être multipliées par boutures de feuilles au printemps et en été. Supprimer les feuilles trop volumineuses ou abîmées, puis les placer dans une terrine de multiplication dans un compost sableux, légèrement frais, à une température minimale de 16 °C.

Après la disparition des vieilles feuilles, rempoter les nouvelles pousses dans le compost de multiplication cité plus haut.

On peut aussi multiplier les echeverias en mars à partir de graines semées à une température de 21 °c.

Nuisibles et parasites

Généralement, ces plantes grasses ne sont pas particulièrement sujettes aux infestations de nuisibles et parasites ; cependant, les pucerons et les cochenilles peuvent devenir un problème.

En effet, les cochenilles farineuses forment des flocons cireux blancs à la base des feuilles. Les cochenilles des racines envahissent le système radiculaire, affaiblissant les plantes et pouvant provoquer leur dépérissement.

Si vous remarquez ces parasites sur votre echeveria, vous pouvez appliquer un insecticide dans le sol, qui passera dans la plante, gardant ainsi les nuisibles à distance.

Attention : N'appliquez pas d'insecticide directement sur les feuilles des echeverias. Vous risqueriez d’endommager leur duvet gris-bleu qui ont pour fonction de les protéger du soleil.

Où placer cette succulente du Mexique ?

Placez-la dans un endroit de votre jardin qui reçoit 4 à 6 heures de soleil par jour. Si vous le plantez à l'intérieur, privilégiez une pièce qui reçoit beaucoup de soleil, par exemple près d'une fenêtre orientée au sud.

Plantes grasses echeveria elegans dans un pot en terre cuite
© istock

Que retenir sur la culture de l’echeveria elegans ?

La culture des Echeveria dans les conditions européennes est facile, comparable à celle des Crassula. On peut recommander un substrat nutritif, perméable, riche en composantes humiques.

C'est en été, pendant la bonne saison, que les feuilles s'accroissent chez la plupart des espèces. Des arrosages copieux et réguliers contribuent alors à leur croissance et à leur coloration, ainsi qu'à la formation de rosettes importantes.

Un grand nombre d'espèces préfèrent à l'état spontané des stations ombragées ; dans les conditions européennes, il sera toutefois préférable de placer ces espèces dans des zones ensoleillées.

Les Echeveria se multiplient tant par graines (semis), qui sont menues et donnent des jeunes plants qui nécessitent des soins attentifs au cours des premiers mois de leur vie, que par voie végétative, par bouture des feuilles ou de tiges prélevées sur les plantes. Les feuilles des plantes âgées et adultes ne s'enracinent que difficilement : il vaut donc mieux faire appel aux jeunes feuilles des rosettes en formation dont l'enracinement ne pose pas de difficultés. On peut également utiliser les menues feuilles de la hampe florale.

Les autres variétés d’echeveria

Ce genre comprend 150 espèces de plantes vivaces ou de sous arbrisseaux charnus, de serre et d’appartement. Voici trois exemples de plantes (pour plus de variétés, rendez-vous en bas de cette page).

Echeveria agavoides

Echeveria agavoides plante verte succulente
© istock

C'est une plante aux feuilles nues, cireuses, d'un vert frais, mesurant quelque 10-12 cm de diamètre. Certains sujets, surtout lorsqu'ils sont placés au soleil, voient l'épiderme de leurs feuilles rigides et fortement succulentes virer au bronze et au brun-rouge. E. agavoides provient des stations élevées du centre mexicain. Facile à cultiver, elle supporte d'être placée absolument au sec et au froid pendant l'hiver.

Elle se multiplie aisément par boutures de feuilles. Les fleurs apparaissent au tout début du printemps et présentent une combinaison de jaune et de rouge, comme chez de nombreuses autres espèces. La variété corderoyi, aux rosettes plus fines mais plus denses, est également intéressantes.

Echeveria setosa

Echeveria Setosa
© istock

Provient des régions chaudes du Mexique central et méridional. On l'y trouve dans des forêts claires, le plus souvent à l'abri d'autres végétaux. Les feuilles sont couvertes de fins poils blanc argenté qui protègent la plante contre une trop grande déperdition d'eau.

Comme il s'agit d'une espèce croissant dans des sites relativement humides, on recommande des arrosages réguliers pendant la période végétative estivale. La floraison, printanière, est d'une grande richesse.

Echeveria derenbergii

Echeveria Derenbergii
© istock

Les rosettes feuillées glauques, ne dépassant pas 6 cm de diamètre, croissent sur les coteaux calcaires et sur les rochers du Mexique méridional, le plus souvent dans les anfractuosités des parois rocheuses. C'est une bonne espèce de culture, de croissance facile, décorative surtout par ses feuilles bordées de rouge. Comme chez la plupart des autres espèces, l'époque de la floraison est ici limitée à la saison des jours courts, plus précisément à l'automne et à l'hiver. En abaissant les températures, on peut arriver à décaler la floraison vers le tout début du printemps. Les fleurs très vives, d'un rouge orangé, persistent sur la plante pendant de nombreuses semaines.

A lire sur Minutes Maison :

Aucun commentaire à Echeveria elegans : une succulente au feuillage unique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires